Ski alpin-Cœur brisé Shiffrin chassant des records et des rennes

La blessure au dos de Mikaela Shiffrin s’est peut-être guérie, mais elle continue de concourir le cœur brisé alors qu’elle revient sur le circuit de la Coupe du monde pour deux courses de slalom ce week-end à Levi, en Finlande, où plus de records et de rennes seront proposés.

Après avoir remporté le mois dernier le slalom géant d’ouverture de la saison de Coupe du monde à Soelden, en Autriche, la polyvalente américaine soigne une blessure au dos lancinante qui a limité son entraînement à la base de l’équipe américaine de ski au Colorado.

Mais alors que son dos va bien, la championne olympique de 26 ans a déclaré lors d’une conférence téléphonique mercredi que son cœur allait toujours mieux après la mort subite de son père en février 2020 dans un accident domestique.

« Il y a beaucoup de gens qui pensent que d’une manière ou d’une autre, je ne suis pas un athlète ou un coureur de ski complet sans avoir à surmonter une blessure physique majeure », a déclaré Shiffrin. « Pour moi, c’est une histoire très différente maintenant après mon père.

« Ce n’est pas une blessure physique à un os, un muscle ou un ligament, mais ce côté émotionnel des choses.

« La blessure d’un cœur brisé légitime, c’est quelque chose qui a mis du temps à se remettre.

« J’ai l’impression que c’est probablement la plus grosse blessure que j’aurai jamais eue dans ma carrière, quoi qu’il arrive. »

Alors que l’accent est mis cette saison sur les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, où elle prévoit de remporter des médailles dans cinq disciplines, Shiffrin a de nombreux autres prix à remporter dans la perspective.

Un balayage des courses de Levi donnerait à Shiffrin 47 victoires en slalom en carrière, la dépassant du grand Ingemar Stenmark pour le plus grand nombre de victoires en Coupe du monde dans n’importe quelle discipline, homme ou femme.

Stenmark détient actuellement la marque avec 46 victoires en slalom géant.

Avec une victoire, Shiffrin s’ajouterait également à son petit troupeau de rennes.

Le vainqueur des courses Levi reçoit un renne et Shiffrin a déjà quatre Rudolph (2013), Sven (2016), M. Gru (2018) et Ingemar (2019).

« C’est formidable d’être ici et d’avoir hâte de courir et de me sentir comme si j’avais le pire mal au dos », a déclaré Shiffrin. « J’ai eu pas mal de succès ici au cours des dernières années, en partie pour pas mal de rennes, c’est parce qu’ils ont commencé à donner des rennes comme prix quand j’étais au cœur de mon ski de slalom.

« C’est un prix vraiment cool. »

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *