Séries mondiales de la MLB : le chanteur trompe l’hymne national

HOUSTON –

Le chanteur nominé aux Grammy Awards, Eric Burton, a perdu la trace des paroles pendant “The Star-Spangled Banner” avant l’ouverture des World Series de vendredi soir entre Houston et Philadelphie.

Avec les joueurs et le personnel alignés sur le terrain pour la traditionnelle cérémonie d’avant-match et un drapeau américain géant déployé sur le terrain extérieur, le chef du groupe des Black Pumas a dérapé sur la deuxième ligne. Il a chanté: “Ce que nous avons si fièrement salué au dernier ruissellement du crépuscule” au lieu de “brillant”.

Il a continué correctement avec: “Dont les larges rayures et les étoiles brillantes à travers le combat périlleux.” Mais alors, au lieu de “O’er les remparts que nous regardions coulaient si galamment ?” il est revenu sur “Ce que nous avons si fièrement salué au dernier crépuscule” avant de chanter à nouveau “streaming” au lieu de “brillant”.

Burton a ensuite repris correctement avec “Et l’éclat rouge de la fusée, la bombe éclatant dans les airs” et a terminé sans incident.

Burton a joué au concert télévisé de l’année dernière pour l’investiture du président américain Joe Biden.