Skip to content

(Reuters) – La tête de série Serena Williams a lancé sa campagne de simple d'Auckland Classic avec style en remportant facilement 6-3 6-2 contre la qualification italienne Camila Giorgi mardi.

Serena passe au deuxième tour à Auckland Classic

PHOTO DE FICHIER: Tennis – Wimbledon – All England Lawn Tennis and Croquet Club, Londres, Grande-Bretagne – 13 juillet 2019 Serena Williams des États-Unis en action lors de la finale contre la Roumaine Simona Halep REUTERS / Toby Melville / Pool

Jouant son premier match en simple depuis la défaite de Bianca Andreescu lors de l'US Open de l'an dernier, Williams, âgée de 38 ans, a tiré huit as et n'a pas été troublée par Giorgi.

Williams a battu le service italien trois fois, tout en restant elle-même ininterrompue lors d'une rencontre de premier tour qui n'a duré que 68 minutes.

Giorgi, 28 ans, n'a pas été à la hauteur du puissant service de Williams, alors que le vainqueur du Grand Chelem à 23 reprises a régné dans des conditions venteuses qui se sont révélées être sa chute en 2017, étendant sa course invaincue contre son adversaire italienne à cinq matches.

"C'était vraiment amusant d'être ici et de revenir", a déclaré Williams lors d'une interview d'après-match.

"C'est vraiment bon de savoir que j'ai encore un peu de puissance dans mes bras et mes jambes."

Williams, qui a également accédé aux quarts de finale en double avec Caroline Wozniacki lundi, est en bonne voie pour affronter son compatriote de 15 ans, Coco Gauff, en quart de finale, si les deux avancent.

La deuxième tête de série Petra Martic de Croatie a d'abord été frustrée par l'heureuse perdante Usue Maitane Arconada, qui a pris le premier set, avant que Martic ne revienne pour gagner les deux prochains pour l'emporter 5-7 6-4 6-4.

La troisième tête de série américaine, Amanda Anisimova, a également accédé au deuxième tour après avoir battu l'Ukrainienne Kateryna Kozlova 6-3 6-4.

Wozniacki, qui doit prendre sa retraite après l'Open d'Australie de ce mois-ci, affrontera Paige Hourigan, de la Nouvelle-Zélande, lors de son match en simple mardi plus tard.

Reportage de Rohith Nair à Bengaluru; Montage par Simon Cameron-Moore

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.