Skip to content

PLes électeurs qui ont voté aux élections générales de dimanche ont peu de chances de faire un "choix éclairé" à cause des médias appartenant à la Pologne, a déclaré une organisation intergouvernementale de premier plan.

Le rapport publié par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ajoute du poids aux plaintes selon lesquelles la radio et la télévision publiques ont été réduites à la branche audiovisuelle de Law and Justice, le gouvernement polonais qui a remporté le vote du week-end.

"La partialité éditoriale distincte des médias, en particulier du radiodiffuseur public, et l'absence de surveillance active ont nui au fait que les électeurs ont la possibilité de choisir en connaissance de cause", indique le rapport.

D’autres accusations de partialité pourraient également faire craindre que le pays d’Europe centrale ne recule sur les valeurs démocratiques de Law and Justice, suscitées par un remaniement judiciaire. Certaines personnes considèrent que l’état de droit est une menace.

Le parti est revenu au pouvoir ce week-end avec une majorité parlementaire.

Le rapport de l'OSCE a noté que, dans leurs bulletins d'informations, TVP1 et TVP Info, deux chaînes de télévision publiques, "affichaient un net parti pris contre" les partis d'opposition et les candidats, "les journalistes les qualifiant souvent de" pathétiques, "incompétents" ou "menteurs" ".

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *