Selon Apple, Apple veut garder la moitié de ses revenus d'abonnement de son service de presse

0 12

OnlyPhoto / Getty Images

Les grands éditeurs ne sont pas très satisfaits des conditions financières proposées par Apple nouvelles sur abonnement serviceSelon un rapport publié mardi par le Wall Street Journal.

Le géant de la technologie a déclaré à certaines agences de presse que la moitié des recettes d'abonnement provenant du service présumé devrait être conservée. Le service de nouvelles mis en place après l’achat de Texture par Apple l’année dernière offrirait un accès illimité à des magazines et à des organes de presse moyennant un abonnement mensuel de 9,99 $. Selon un précédent rapport Bloomberg, il s'agira d'un produit de première classe au sein de l'Apple News. Le service est répandu Commencer plus tard cette année,

Les revenus restants seraient mis en commun, puis répartis entre les éditeurs, en fonction du temps que les gens passent à lire leurs histoires. Les principaux points de vente, tels que le New York Times et le Washington Post, n’ont pas accepté de céder partiellement leur contenu à Apple News Services, en partie en raison de préoccupations concernant les conditions proposées. Le journal a également exprimé des inquiétudes, mais selon Apple, les discussions avec Apple ont été fructueuses.

Le New York Times et le Washington Post n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Certains éditeurs craignent également d'avoir peu de chances d'accéder aux données des abonnés, telles que les informations de carte de crédit et les adresses électroniques, ce qui pourrait aider les organes de presse à créer leurs bases de données clients.

Apple a refusé de commenter.