Seahawks sans démarreurs Lewis, Taylor contre les saints

SEATTLE : Les Seahawks de Seattle seront privés du gardien partant Damien Lewis et du lanceur de passes Darrell Taylor contre les Saints de la Nouvelle-Orléans.

Lewis et Taylor faisaient tous deux partie des inactifs de Seattle. Taylor a été retiré du terrain sur un panneau arrière au quatrième quart la semaine dernière contre Pittsburgh en raison d’une blessure au cou. Taylor a été autorisé à s’entraîner au cours de la semaine, mais avait été répertorié comme douteux.

Lewis a subi une entorse à l’épaule contre les Steelers et était également discutable. Le demi offensif Alex Collins, qui s’est blessé à la fin du match de la semaine dernière, était actif. Seattle a activé le porteur de ballon Rashaad Penny de la réserve blessée et a libéré le joueur de ligne offensive Cedric Ogbuehi. Penny est susceptible de voir des carrys importants.

Parmi les autres inactifs des Seattles, il y avait le joueur de ligne défensive LJ Collier, le quart substitut Jacob Eason, le joueur de ligne offensive de réserve Stone Forsythe et le demi défensif substitut John Reid.

Alors que Seattle est battue, la Nouvelle-Orléans est en meilleure santé. La Nouvelle-Orléans a activé le secondeur Kwon Alexander, l’ailier défensif Marcus Davenport et le receveur large TreQuan Smith de la réserve blessée avant le match de lundi. Les Saints ont renoncé au joueur de ligne offensive Will Clapp et au plaqueur défensif Albert Huggins pour effacer les places de l’alignement.

Quatre des joueurs inactifs des Saints Taysom Hill (commotion cérébrale), Deonte Harris (ischio-jambiers), Payton Turner (mollet) et Dwayne Washington (cou) avaient déjà été exclus. Le quart-arrière Ian Book, le joueur de ligne défensive Malcolm Roach et l’ailier défensif Jalyn Holmes étaient également inactifs pour les Saints.

___

Plus de couverture AP NFL : https://apnews.com/hub/NFL et https://twitter.com/AP_NFL

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *