Skip to content

Scotland Yard met en place une «équipe de médias sociaux» pour surveiller Internet la criminalité liée aux gangs

SCotland Yard a mis en place une équipe de détectives du millénaire pour explorer les médias sociaux à la recherche de traces de crimes de gangs, de violence et de trafic de drogue.

L'unité, qui comprend huit officiers, tous âgés de moins de 25 ans, utilise "l'intelligence open source", sur des plateformes telles que Instagram et Snapchat pour rechercher des signes de problèmes.

Les officiers, qui ont tous déjà travaillé dans des unités de gangs Met, sont familiarisés avec les mots de code et l'argot utilisés par les jeunes qui se livrent au trafic de drogue et d'armes en ligne.

Les membres de gangs ont également utilisé des plateformes de médias sociaux, telles que YouTube, pour encourager leurs rivaux et organiser des affrontements violents.

Mais au cours des six mois qui ont suivi la mise en place de l’opération Alpha, Scotland Yard a pu intervenir dans un certain nombre d’incidents organisés en ligne.

Dans un exemple, l’équipe a réussi à contrecarrer une tendance terrifiante dans laquelle des gangs de jeunes voyous s’organisaient pour se rencontrer dans des centres commerciaux, avant de se précipiter dans des succursales de JD Sports, submergeant le personnel et volant des marchandises.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *