Skip to content

Salvator Mundi, le tableau le plus cher du monde, n’a pas été exposé à une importante exposition Léonard de Vinci au Louvre, malgré une demande du musée parisien d’emprunter l’œuvre controversée.

Le tableau, qui a fait les gros titres dans le monde entier lorsqu’il a vendu 450 millions de dollars au Christie’s de New York en 2017, n’a pas été visionné par la presse vendredi, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Leonardo.

Cependant, après des mois de spéculation sur sa provenance et sa localisation, le conservateur a exprimé l’espoir que cela pourrait encore arriver; le spectacle sera ouvert au public le 24 octobre.

L'acheteur de Salvator Mundi a été identifié comme le prince héritier de l'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, qui aurait accepté de devenir une star du Louvre Abu Dhabi. Toutefois, l’affichage à Abou Dhabi a été interrompu de manière inattendue l’année dernière, alors que son authenticité était en discussion.

Certains des principaux experts mondiaux de Leonardo, dont Martin Kemp, professeur émérite d’histoire de l’art à Oxford, insistent sur le fait qu’il s’agit véritablement de l’œuvre perdue du maître. D'autres ont exprimé des réserves ou ont été carrément irrespectueux.

Vincent Delieuvin, co-curateur de l'exposition au Louvre, a confirmé cette semaine que le musée avait demandé à emprunter l'œuvre pour l'exposition et espérait qu'elle reviendrait très vite.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *