Skip to content

(Reuters) – L'ouverture de la saison IndyCar dans les rues de Saint-Pétersbourg, en Floride, qui a été reportée en raison de la nouvelle épidémie de coronavirus, sera désormais la finale de la série, a déclaré mercredi le PDG Mark Miles.

Traditionnellement le premier événement du calendrier IndyCar, le Grand Prix de Saint-Pétersbourg devait à l'origine se dérouler le 15 mars jusqu'à ce que la pandémie COVID-19 ait mis fin au sport nord-américain.

L'épidémie a forcé une révision du calendrier IndyCar qui commencera maintenant le 6 juin au Texas Motor Speedway et se terminera le 25 octobre à Saint-Pétersbourg.

Il marquera la 16e année consécutive IndyCar a organisé une course dans les rues de Saint-Pétersbourg.

"Les rues de Saint-Pétersbourg offriront une finale appropriée et pleine d'action dans un lieu et une ville qui sont chers à toute notre communauté IndyCar", a déclaré Miles, président et chef de la direction de Penske Entertainment Corp., dans un communiqué.

"Ce sera un week-end fantastique d'IndyCar, et je sais que nos pilotes auront le jour de la course à St. Pete encerclé sur leurs calendriers."

Entre ces deux événements, IndyCar prévoit toujours de courir 13 autres courses mises en évidence par la 104e course de l'Indianapolis 500 le 23 août.

Reportage de Steve Keating à Toronto, édité par Ed Osmond

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.