Skip to content
Rory Stewart quitte la course à la mairie de Londres en raison d'un coronavirus

LONDRES – Rory Stewart s'est retiré mercredi de la course à la mairie de Londres, déclarant que la pandémie de coronavirus ne lui permettait pas de maintenir une candidature indépendante pendant une période prolongée.

Stewart, un ancien ministre conservateur du gouvernement candidat à l'indépendance, devait affronter le président sortant Sadiq Khan pour le travail et Shaun Bailey pour les conservateurs. Mais l'élection, initialement prévue pour le 7 mai, a été reportée d'un an en raison de la crise COVID-19.

Dans un déclaration mercredi, Stewart a annoncé qu'il se retirait de la course «avec tristesse».

"Je crois fermement que Londres est la plus grande ville du monde – et sa réponse courageuse à COVID-19 le prouve plus que jamais", a-t-il déclaré. «Cela aurait été l'honneur de ma vie de servir la ville en tant que maire, mais bien que les défis considérables de la candidature à un poste indépendant étaient gérables pour une course normale, ils interdisent une élection prolongée et retardée.»

Stewart a été l’un des premiers à critiquer la réponse du gouvernement britannique à la pandémie, appelant début mars à la fermeture des écoles et à l’interdiction des rassemblements.

Sa campagne à la mairie a attiré l'attention avec une initiative «ComeKipWithMe», dans laquelle il a demandé aux Londoniens de le laisser rester avec eux pendant une nuit et dormir sur leurs canapés.