Roman Abramovich accueille le président israélien Herzog lors d’un événement sur l’Holocauste à Chelsea

Bien qu’il possède les dirigeants de la Premier League, Abramovich n’a pas été vu en Angleterre depuis 2018 en raison de problèmes de visa, bien qu’il y ait eu des rumeurs selon lesquelles il était sur le point de faire son retour tant attendu dans le pays.

Le milliardaire russe a maintenant accueilli Herzog lors d’une exposition, ’49 Flames’, qu’il a financée dans la maison du club à Stamford Bridge.

Le bureau de presse du gouvernement israélien a publié un cliché d’Abramovich souriant et discutant avec Herzog alors qu’ils se tenaient au-dessus du terrain du stade de l’ouest de Londres.

L’événement aurait été  » petit « , auquel ont assisté environ 50 personnes lors de la première apparition d’Abramovich au club depuis qu’il a retiré sa demande de renouvellement de visa britannique.

Le président nouvellement élu Herzog est l’un des contributeurs à l’exposition, qui présente une exposition virtuelle et une installation dans le cadre de la campagne « Dites non à l’antisémitisme » du club.

L’ancien président Reuven Rivlin, l’homme politique et militant des droits de l’homme israélien Natan Sharansky et le conseiller antisémitisme du gouvernement britannique Lord John Mann figurent parmi les autres personnalités impliquées.

Le survivant de l’Holocauste et champion d’haltérophilie Sir Ben Helfgott, qui est inclus dans l’exposition, était également présent à l’événement aux côtés d’Abramovich et Herzog.

Abramovich a chargé Solomon Souza, un artiste né à Londres avant d’émigrer en Israël à l’adolescence, de créer une pièce commémorant les athlètes décédés pendant l’Holocauste.

Souza est connu pour avoir créé des représentations de personnalités israéliennes et arabes au marché Yehuda à Jérusalem, et sa pièce pour Abramovich a été dévoilée à Stamford Bridge le jour de la commémoration de l’Holocauste 2020.

Les photos d’Abramovich ont alimenté les discussions selon lesquelles le joueur de 55 ans pourrait regarder un match en personne cette semaine.

Chelsea entame une série de trois matches en huit jours lorsque les géants italiens de la Juventus se rendent mardi à Stamford Bridge.

S’ils évitent la défaite, les Bleus se qualifieront pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et mettront fin aux espoirs du champion de Russie Zenit St Petersburg d’atteindre les dernières étapes.

L’équipe de Thomas Tuchel accueillera ensuite Manchester United dimanche et se rendra mercredi prochain dans une autre équipe londonienne, Watford.

Depuis sa défaite à la Juve le 29 septembre, Chelsea est resté neuf matchs sans défaite toutes compétitions confondues et compte trois points d’avance en tête du classement après sa victoire 3-0 à Leicester samedi.

Leur propriétaire était le dernier dans les tribunes lorsque Chelsea a battu Manchester City lors de la finale de la Ligue des champions 2021 à l’Estadio do Dragao de Porto en mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *