Roland-Garros : Anastasia Pavlyuchenkova en finale où elle rencontrera Maria Sakkari ou Barbora Krejcikova |  Actualités Tennis

Anastasia Pavlyuchenkova a atteint sa première finale du Grand Chelem

La Russe Anastasia Pavlyuchenkova a atteint sa première finale du Grand Chelem avec une victoire en deux sets sur Tamara Zidansek à Roland-Garros jeudi.

La Russe était la n°1 mondiale junior à seulement 14 ans et aujourd’hui, 15 ans plus tard à 29 ans, elle disputera un premier titre du Grand Chelem sur la terre battue parisienne.

Pavlyuchenkova était tombée six fois en quarts de finale du Chelem au cours des 10 dernières années avant de battre Elena Rybakina mardi, mais elle n’avait eu besoin que d’une seule tentative en demi-finale, battant la Slovène Tamara Zidansek 7-5 6-3.

Pavlyuchenkova a atteint sa première finale du Grand Chelem lors de la 50e tentative, battant le précédent record détenu par l'Italienne Roberta Vinci qui avait atteint la finale de l'US Open 2015 lors de sa 44e apparition dans l'un des tournois majeurs.

Pavlyuchenkova a atteint sa première finale du Grand Chelem lors de la 50e tentative, battant le précédent record détenu par l’Italienne Roberta Vinci qui avait atteint la finale de l’US Open 2015 lors de sa 44e apparition dans l’un des tournois majeurs.

Zidansek, classée 85e, était l’outsider d’un dernier carré extrêmement inattendu, mais la joueuse de 23 ans a finalement été maîtrisée par la Russe, qui a commencé à faire compter ses grosses frappes alors qu’elle prenait une avance de 5-3.

Elle n’a pas été en mesure de servir le set, Zidansek a réussi un gain de revers scandaleux pour l’aider à casser, mais une double faute de la Slovène l’a ensuite remis à son adversaire.

Pavlyuchenkova était toujours en tête dans le deuxième set et a gardé le cap avec le prix en vue, remportant la victoire sur sa première balle de match lorsque Zidansek a percé un revers large.

Il n’y a pas eu de grande célébration de la part de la femme de 29 ans, qui a simplement pris une profonde inspiration avant de s’autoriser un sourire satisfait alors qu’elle tentait de comprendre son exploit.

Maria Sharapova, la dernière Russe à remporter le titre féminin à Roland-Garros, n’a pas tardé à tweeter son admiration pour la victoire de sa compatriote.

En finale, elle affrontera soit la joueuse grecque Maria Sakkari ou tchèque Barbora Krejcikova avec un premier champion du Grand Chelem garanti.

N’oubliez pas de nous suivre sur skysports.com/tennis, notre compte Twitter @skysportstennis & Sky Sports – en déplacement ! Disponible en téléchargement maintenant sur – iPhone & iPad et Android

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments