Richarlison marque deux fois alors que le Brésil passe devant le Ghana

Richarlison a marqué deux fois alors que le Brésil a présenté ses références en Coupe du monde en organisant une masterclass offensive lors d’une victoire 3-0 contre le Ghana lors du match amical de vendredi au Havre.

Marquinhos a pris la tête du Brésil en tête sur corner et Richarlison a doublé la mise avant la demi-heure. L’attaquant de Tottenham Hotspur a hoché la tête dans un troisième sur 40 minutes.

Invaincu lors des éliminatoires de la Coupe du monde, la seule défaite du Brésil en compétition depuis son départ contre la Belgique en quarts de finale en Russie en 2018 a eu lieu contre l’Argentine lors de la finale de la Copa America l’an dernier.

L’entraîneur du Brésil, Tite, a aligné une équipe solide et offensive qui pourrait bien commencer son match d’ouverture de la Coupe du monde contre la Serbie à Lusail le 24 novembre.

Le Ghana a perdu le milieu de terrain d’Arsenal Thomas Partey sur blessure lors de l’échauffement, lors d’une soirée difficile pour les Black Stars.

Le Brésil, quintuple champion du monde, a tout de suite pris son envol, Neymar n’a pas été gêné par la petite coupure lors de la séance d’entraînement de mercredi qui a nécessité un traitement mineur.

En pleine forme pour débuter la saison avec le Paris Saint-Germain, Neymar s’est rapidement mis à menacer côté gauche en tandem avec Vinicius Junior.

Richarlison a explosé après la réduction de Lucas Paqueta, la nouvelle signature de West Ham a également tiré un coup juste après le poteau.

Le Brésil a rapidement pris les devants alors que Marquinhos est entré en jeu depuis le corner de Raphinha à la neuvième minute.

Raphinha aurait dû marquer lui-même lorsque le centre audacieux de Vinicius avec l’extérieur de sa botte droite a choisi le barcelonais au second poteau.

Neymar dirige le spectacle

Neymar a créé le deuxième but du Brésil avec une passe décisive simple mais brillante.

Il a permis à la passe de Thiago Silva de le dépasser avant de la faire rouler vers Richarlison, qui a balayé un premier tir bas dans le coin du but de Joseph Wollacott.

La star du PSG était à nouveau le fournisseur alors que le Brésil augmentait son avantage, fouettant un coup franc que Richarlison regardait à la maison au premier poteau.

Le Ghana a évité de justesse d’en concéder un quatrième avant la pause lorsque Neymar a lancé Paqueta, dont l’effort a été sauvé par Wollacott avant que la suite de Raphinha ne soit bloquée.

L’attaquant de l’Athletic Bilbao Inaki Williams, qui a remporté une sélection pour l’Espagne en 2016, et le défenseur de Southampton Mohammed Salisu ont fait leurs débuts au Ghana à la mi-temps.

Bremer, qui a rejoint la Juventus depuis Turin en juillet, a fait sa première apparition au Brésil, remplaçant Silva au poste de défenseur central.

La tête d’André Ayew a coupé la barre à l’heure de jeu alors que le Ghana testait enfin le Brésil, dont le rythme s’est effondré lorsque Tite s’est tourné vers son banc avec l’introduction d’Antony et Matheus Cunha.

L’ancien international anglais des moins de 21 ans Tariq Lamptey, une autre des nouvelles recrues du Ghana, a obtenu ses premières minutes pour les quatre fois champions d’Afrique alors qu’Otto Addo vidait son banc.

Neymar a presque couronné une autre performance étincelante avec son propre but, mais a tiré faiblement sur Wollacott après une course fascinante. Il reste trois de moins que le record de l’équipe nationale de Pelé de 77 buts.

Cunha de l’Atletico Madrid s’est vu refuser un premier but brésilien dans les dernières minutes par un blocage désespéré sur la ligne de but après que Wollacott ait paré la tentative de Rodrygo.

Le Brésil affrontera la Tunisie lors de sa dernière mise au point avant la Coupe du monde au Parc des Princes à Paris mardi, tandis que le Ghana se rendra en Espagne pour affronter le Nicaragua.

Ailleurs, Cyle Larin et Jonathan David étaient sur la cible alors que le Canada battait les hôtes de la Coupe du monde, le Qatar 2-0 à Vienne.

Mehdi Taremi a marqué le seul but alors que l’Iran battait l’Uruguay 1-0 tandis que l’Arabie Saoudite faisait match nul 0-0 avec l’Equateur.

Le penalty de Sofiane Boufal et un premier but d’Abdelhamid Sabiri ont offert au nouvel entraîneur du Maroc Walid Regragui une victoire 2-0 sur le Chili.

Lisez tous les Dernières nouvelles sportives et dernières nouvelles ici