Ric Flair claque Becky Lynch après qu’elle l’ait qualifié de « triste »

Jeudi, le membre du Temple de la renommée de la WWE, Ric Flair, a déclaré qu’il était « déçu » par la championne en titre de RAW Women’s Becky Lynch. La remarque de Flair est venue après la sortie de la nouvelle promo WWE RAW. La promo a été enregistrée pour renforcer la querelle entre Lynch et la fille de Ric, Charlotte Flair, alors que les deux sont sur le point de s’affronter dans la série Survivor de dimanche.

Dans la promo, Lynch a saccagé Charlotte et a également fait une fouille à Ric, disant qu’il était jaloux d’elle. Le lutteur irlandais de 34 ans a également répondu à la réponse de Ric Flair, disant qu’elle pensait que c’était « vraiment triste ». Elle a même affirmé qu’elle voulait riposter contre la légende de la WWE sur les réseaux sociaux pour sa remarque, mais a décidé de supprimer son tweet plus tard.

« Regardez, j’ai vu ce tweet. Celui auquel vous faites référence, celui auquel je fais référence », a déclaré Lynch avant d’ajouter qu’elle voulait riposter en écrivant une réponse appropriée sur le site de microblogging, qui aurait été « assez mordante » mais a décidé de ne pas le faire.

L’attaque de Lynch contre Ric Flair ne s’est pas arrêtée là car elle a continué à se moquer de lui en disant que « Cette légende, un champion du monde de 16 ans Ric Flair, est maintenant jaloux de moi. » Elle a même affirmé qu’elle était d’accord avec Flair qui l’utilisait pour obtenir un « influence » et se « promouvoir ».

Il faut mentionner que le conflit entre Ric Flair et Lynch a commencé après que l’ancienne star de la WWE ait ciblé Lynch sur les réseaux sociaux avant son match dont on a beaucoup parlé avec sa fille à Survivor Series.

Répondant à la remarque de Lynch, Flair lui a également rappelé via un tweet comment il avait vendu sa marque « The Man » à la WWE pour la rendre célèbre. Il a même affirmé qu’il n’avait rien obtenu en vendant sa marque alors que cela permettait à Lynch de gagner des millions de dollars.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *