Revue ‘Falling for Figaro’ : quand les ouvertures sont opératiques

Je dois admettre que c’est rafraîchissant de voir une femme de taille plus non seulement attraper la promotion et le mec beau, mais tout jeter dans les 15 premières minutes. Malheureusement, mes applaudissements pour « Tomber pour Figaro » s’arrêtent là pour la plupart.

Réalisé par Ben Lewis, cette romance complètement générique et souvent monotone sur un chanteur d’opéra en herbe qui tombe amoureux de la compétition a, sur une autre note positive, le mérite de ne jamais succomber à un commentaire d’image corporelle joué.

Millie (Danielle Macdonald), une directrice financière intelligente mais insatisfaite dont le petit ami vénère le sol sur lequel elle marche, s’enfuit dans les Highlands écossais pour étudier avec un coach vocal renommé, la langue acérée Meghan (Joanna Lumley). Millie démontre son potentiel, attirant l’irritation jalouse de l’élève de longue date de Meghan, Max (Hugh Skinner), un type de la classe ouvrière qui se hérisse du sentiment de droit de son riche rival américain. Millie, après tout, paie un taux anormalement élevé pour étudier avec Meghan.

Comme trop de films sur les chanteurs, « Falling for Figaro » se construit vers la gloire et la gloire. Naturellement, Millie et Max commencent à se mettre à l’aise à l’approche du grand concours « Singer of Renown », ce qui complique leurs plans pour rester concentrés sur leur entraînement. Heureusement que leurs troubles émotionnels (relativement atténués) pimentent en fait la qualité de leurs performances, et félicitations à Skinner pour avoir renforcé le seul arc de personnage convaincant du film lorsque l’engouement de Max pour Millie se dirige vers un territoire parfaitement opératique. Quant à Millie, eh bien, elle avait tout au début et elle a tout à la fin, pas que vous vous attendiez à quelque chose de différent.

Tomber amoureux du Figaro
Non classé. Durée : 1 heure 44 minutes. En salles et disponible à la location ou à l’achat sur Apple TV, Google Play et d’autres plateformes de streaming et opérateurs de télévision payante.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.