Actualité du moment | News 24

Restrictions de voyage au Canada : les règles d’entrée doivent rester jusqu’au 30 septembre au moins

Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi que toutes les restrictions frontalières existantes pour entrer au Canada resteront en place jusqu’au 30 septembre au moins.

Cela signifie que les voyageurs étrangers devront toujours fournir une preuve qu’ils sont entièrement vaccinés pour entrer dans le pays et que les Canadiens ou les résidents permanents non vaccinés devront fournir un test moléculaire COVID-19 effectué avant d’entrer et mettre en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Le gouvernement exige également toujours que tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité, téléchargent leurs informations sur les vaccins et leurs documents de voyage sur l’application ArriveCan.

Les restrictions ont été prolongées pour la dernière fois le 31 mai.

L’annonce de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) indique une pause prolongée des tests aléatoires dans tous les aéroports jusqu’à la mi-juillet pour les personnes entièrement vaccinées.

Cette pause a été mise en œuvre le 11 juin dans le cadre de la tentative d’Ottawa d’atténuer la congestion et les retards dans les aéroports causés par l’augmentation de la demande de voyages et les pénuries de personnel.

Leur intention déclarée est de déplacer les tests COVID-19 pour les voyageurs aériens en dehors des aéroports vers « sélectionner des magasins de fournisseurs de tests » tels que des pharmacies ou sur rendez-vous virtuel.

«Le déplacement des tests en dehors des aéroports permettra au Canada de s’adapter à l’augmentation du nombre de voyageurs tout en étant toujours en mesure de surveiller et de réagir rapidement aux nouvelles variantes préoccupantes ou aux changements de la situation épidémiologique», indique le communiqué de l’ASPC.

Le 11 juin, le gouvernement a également annoncé qu’il abandonnait le mandat de vaccination pour les voyageurs nationaux et internationaux sortants à compter du 20 juin.