Responsable soudanais : le bilan des inondations saisonnières s’élève à 100

Commentaire

LE CAIRE – Des crues soudaines déclenchées par de fortes pluies de mousson sur une grande partie du Soudan ont tué au moins 100 personnes depuis le début de la saison des pluies en mai, a déclaré mercredi un responsable.

Les averses, qui ont commencé plus tôt que la normale cette année, ont également blessé au moins 96 autres personnes, a déclaré Brig. Le général Abdul-Jalil Abdul-Rahim, porte-parole du Conseil national soudanais pour la défense civile.

Les Nations Unies ont déclaré qu’au moins 258 000 personnes ont été touchées par les inondations dans 15 des 18 provinces du Soudan. Les averses ont détruit de nombreux villages et laissé des dizaines de milliers d’acres de terres inondées, a-t-il ajouté.

Les autorités ont déclaré l’état d’urgence dans six provinces durement touchées.

La région occidentale du Darfour et les provinces du Nil, du Nil blanc, du Kordofan occidental et du Kordofan méridional sont parmi les zones les plus durement touchées, selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Abdul-Rahim a déclaré qu’environ 27 600 maisons ont été “complètement détruites” et environ 42 000 autres ont été “partiellement endommagées”.

La saison des pluies au Soudan commence généralement en juin et dure jusqu’à la fin septembre, avec des inondations culminant en août et septembre.