Rent the Runway (RENT) Bénéfices du 3e trimestre 2021

Jennifer Hyman, Louez la piste

Scott Mlyn | CNBC

Les actions Rent the Runway ont chuté d’environ 4% dans les échanges prolongés mercredi après que la société a enregistré des pertes croissantes au troisième trimestre, malgré des ventes qui ont grimpé de 66% d’une année sur l’autre, dans son premier rapport financier depuis son introduction en bourse fin octobre.

La capitalisation boursière de la plateforme de location de mode a été presque réduite de moitié depuis ses débuts publics, lorsqu’elle a atteint une valorisation de plus de 1,7 milliard de dollars. Les actions ont baissé d’environ 50 % depuis qu’elles ont commencé à se négocier à 23 $ pièce le 27 octobre. Mercredi, l’action a clôturé en baisse de 10 % à 11,50 $.

Parmi les préoccupations des investisseurs, Rent the Runway n’a pas encore réalisé de bénéfices. Il ne l’a pas fait non plus au dernier trimestre, car les coûts associés à sa récente offre publique et au remboursement de la dette ont pesé sur les bénéfices. Son nombre d’abonnés actifs n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, car Rent the Runway attend un retour plus important des Américains dans les bureaux, les mariages et les concerts en 2022.

La perte nette de Rent the Runway pour la période de trois mois terminée le 31 octobre a presque doublé pour atteindre 87,8 millions de dollars, ou 6,72 dollars par action, contre une perte de 44,3 millions de dollars, ou 3,98 dollars par action, un an plus tôt.

En excluant les coûts ponctuels associés à son introduction en bourse, Rent the Runway a déclaré que sa perte nette était inférieure d’une année à l’autre.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 66 % à 59 millions de dollars contre 35,5 millions de dollars.

La société a terminé le trimestre avec 116 833 abonnés actifs, à l’exclusion de ceux qui ont mis leurs abonnements en pause, en hausse de 78% d’une année sur l’autre. Rent the Runway a déclaré que cela représentait environ 87% de la base d’abonnés actifs de la société en 2019.

La société a compté 150 075 abonnés au total, y compris les comptes en pause, au cours du trimestre, soit une augmentation de 45% d’une année sur l’autre.

Rent the Runway a déclaré que tous les grands métros des États-Unis sont revenus à environ 90% de leur nombre d’abonnés avant la pandémie, à l’exception de New York, Washington DC et San Francisco. Il a déclaré que les marchés des régions du sud et des montagnes du pays enregistraient une activité d’abonnés nettement plus élevée qu’en 2019.

En attendant, il a lancé une option de ramassage à domicile dans cinq villes, offrant aux acheteurs un moyen plus simple de retourner leurs commandes et d’économiser à Rent the Runway de l’argent associé aux frais d’expédition, a déclaré la directrice générale Jenn Hyman dans une interview Zoom.

« C’est moins cher pour nous que les autres méthodes de retour », a déclaré Hyman. « C’est un peu un avantage à la fois pour notre expérience client et pour nos marges d’exécution. »

Pour le quatrième trimestre, Rent the Runway s’attend à ce que le nombre d’abonnés actifs se situe entre 121 000 et 122 000, tandis que les revenus iront de 62,8 millions de dollars à 68,3 millions de dollars.

Pour l’ensemble de l’année, il s’attend à ce que les ventes se situent entre 202,0 et 202,5 ​​millions de dollars.

« Nous avons constaté une résilience malgré le fait que toute l’année a été touchée par Covid », a déclaré Hyman. « Et nous pensons que notre rampe aurait pu être encore plus élevée s’il y avait eu plus d’événements importants – s’il y avait eu plus de femmes retournant aux bureaux. »

« Nous pensons donc qu’à mesure que l’environnement macro se normalise, cela offre un avantage pour Rent the Runway », a-t-elle ajouté.

Rent the Runway a également déclaré mercredi avoir remboursé environ un tiers du solde de sa dette avant l’introduction en bourse.

Retrouvez le communiqué de presse complet des résultats de Rent the Runway ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.