La conversation se poursuit sur l’un des albums pop les plus idéologiquement provocateurs de l’année, ses inspirations queer et son générique.