REGARDEZ des milliers de manifestants en Europe contre les laissez-passer Covid (VIDEOS)

La capitale autrichienne Vienne a enregistré samedi la plus grande participation à des manifestations depuis le début de la pandémie de Covid-19. Au total, 38 000 personnes sont descendues dans les rues de la ville pour rejoindre une douzaine de manifestations protestant contre les mesures gouvernementales.

Les manifestations sont intervenues un jour après que les autorités autrichiennes ont ordonné la vaccination obligatoire à l’échelle nationale à partir du 1er février et imposé un verrouillage complet, à partir de lundi. Le cortège massif qui s’est étendu sur plusieurs kilomètres a marché le long de la rocade centrale de Vienne. Le centre-ville a été paralysé pendant plusieurs heures car la circulation était restreinte.

Le Parti de la liberté de droite autrichien, dont les membres ont rejoint les rassemblements, a estimé le nombre de manifestants à 100 000. Certaines manifestations ont également été suivies par des membres de divers groupes d’extrême droite. Les manifestations étaient généralement pacifiques, mais des images publiées par l’agence de presse vidéo Ruptly ont montré plusieurs échauffourées entre la police et les manifestants.

Les forces de l’ordre ont parlé d’un total de cinq arrestations. Un incident a vu un manifestant tenter de saisir l’arme d’un officier et de la sortir de son étui. Dans un autre incident, les agents ont été bombardés de bouteilles et de feux d’artifice et ont dû utiliser du gaz poivré en réponse.

A des centaines de kilomètres de Vienne, dans la capitale française Paris, les événements ont pris une tournure plus dramatique. Là-bas, une manifestation contre les mesures gouvernementales Covid-19 a coïncidé avec le troisième anniversaire du mouvement des Gilets jaunes. Des centaines de manifestants ont pris part à la manifestation, qui s’est rapidement transformée en affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre.

Les manifestants construisaient des barricades et y mettaient le feu ainsi que la police avec des bouteilles et divers autres projectiles. Les forces de l’ordre ont répondu avec des quantités abondantes de gaz lacrymogène, remplissant parfois des rues entières d’une épaisse fumée pour disperser la foule.

Rome a vu une manifestation massive contre le pass sanitaire italien Covid-19, également connu sous le nom de Green Pass. Quelque 4.000 personnes se sont rassemblées dans le centre de la capitale italienne, selon la police. Les manifestants agitaient des drapeaux nationaux et scandaient « Liberté » et « Pas de laissez-passer vert », se référant au certificat de vaccination nécessaire pour entrer dans divers lieux publics tels que les clubs ou les bars.

La foule a organisé un sit-in dans le Circus Maximus, un ancien stade romain de courses de chars transformé en parc des temps modernes. Ils y sont restés après le coucher du soleil, éclairant la zone avec des milliers de téléphones et des bombes fumigènes colorées. Le rassemblement s’est cependant déroulé dans le calme, la police n’ayant signalé aucun incident.

Contrairement à Rome, la ville de Milan, dans le nord de l’Italie, a vu des affrontements entre des manifestants et la police alors que les forces de l’ordre cherchaient à interrompre un rassemblement non autorisé dans le centre-ville. Des forces de police importantes ont été déployées dans le centre-ville et plusieurs places ont été bouclées.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *