Skip to content

Des centaines d’émeutiers se sont affrontés avec la police dans la ville tunisienne de Sbeitla après que les autorités ont détruit au bulldozer un kiosque à cigarettes sans licence, tuant son propriétaire qui dormait à l’intérieur.

L’accident, qui s’est produit lors de l’exécution d’une ordonnance locale visant à supprimer les stands de vente illégaux dans les rues, a déclenché mardi des manifestations massives dans la région rurale de Kasserine, à l’ouest du pays. L’armée tunisienne a été déployée pour protéger les bâtiments municipaux de Sbeitla au milieu des émeutes.

Les habitants ont rapporté que le vendeur de cigarettes, âgé de 52 ans, est mort alors qu’il dormait dans son kiosque lorsqu’un bulldozer de la police est arrivé et a aplati la structure, l’écrasant sous les décombres.

L’homme était au courant de la démolition à venir, selon Middle East Eye, mais a décidé de passer la nuit à l’intérieur du magasin qu’il gérait avec son fils dans le but d’empêcher sa destruction. Les autorités locales chargées du processus de démolition n’auraient pas su qu’une personne se trouvait dans l’un des kiosques.

Après la découverte de la mort de l’homme non identifié dans la matinée, des manifestations de masse ont éclaté dans la région. Les émeutiers ont pénétré par effraction dans plusieurs bâtiments gouvernementaux, saccagé de petites entreprises et bloqué certaines routes avec des pneus qu’ils ont incendiés.

Une vidéo des manifestations montre une voiture en feu qui avait été retournée sur le côté.

Le gouvernement a publié une réponse, le Premier ministre tunisien Hichem Mechichi disant sur Facebook que le gouverneur et le délégué de la région (un administrateur de niveau inférieur) ont été limogés. Mechichi a ajouté que la famille de l’homme allait recevoir une compensation financière et qu’une enquête sur sa mort avait été ouverte.

Aussi sur rt.com

Regardez les Colombiens se bagarrer avec les escadrons anti-émeutes à Bogota alors que le tollé suscité par les brutalités policières s’intensifie

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!