» Record du monde de pénalité Covid « : le meilleur jockey australien fait face à des  » pertes de 730 000 $  » suite à une fête de verrouillage illégale, selon un avocat

Kah est un coureur de haut niveau de Down Under qui a assisté à la soirée nocturne dans une villa de luxe qui coûtait près de 400 $ la nuit à louer et qui aurait été saccagée de sang et de vin.

Vivre là-bas par intermittence à cause du passage « difficultés relationnelles » avec son fiancé, elle a enfreint le protocole Stay at Home Covid de Victoria, tout comme d’autres pour ne pas être dans un rayon de huit kilomètres de leur domicile tout en faisant la fête après le couvre-feu.

Elle purge déjà une interdiction de trois mois, mais Racing Victoria, par l’intermédiaire de son avocate Raelene Sharp, souhaite qu’elle soit frappée de huit semaines supplémentaires après avoir été reconnue coupable d’avoir fourni des preuves fausses et / ou trompeuses le mois dernier.

Kah a plaidé non coupable en ce qui concerne les accusations de mensonge aux stewards, mais le Racing Victoria a constaté que le joueur de 25 ans avait omis de préciser qui était présent à genoux.

Protestant son innocence devant le Victorian Racing Tribunal, l’avocat Damian Sheales a affirmé que Kah faisait face à un « record du monde » pénalité et a supplié que sa punition soit suspendue dans le cadre d’une soumission de neuf minutes.

Alors qu’il était assis sur la touche, Sheales a souligné que Kah avait déjà raté des courses de spinning à deux prix au carnaval de printemps et que le « spectaculaire » le coût de manquer l’événement et « humiliation publique » qu’elle a reçu doit être pris en compte, en plus de l’impact positif qu’elle a eu sur les courses locales.

« Elle l’a pris (le penalty) au menton », Sheales a insisté.

« Elle a fait une déclaration publique, elle n’a été que digne en silence depuis. »

« C’est une pénalité massive, si je peux dire avec respect, ce n’est pas une hyperbole … c’est une pénalité record du monde qu’elle a prise au menton », Sheales continua.

« Elle a déjà raté les courses des vainqueurs des deux seules courses du Groupe 1 cette saison parce qu’elle était réservée pour les monter toutes les deux. »

« Il s’agissait de courses à 1 million de dollars (730 000 $ US) et sans élingues, son pourcentage est de 100 000 $ (73 000 $ US), donc c’est une pénalité de 100 000 $ qu’elle a déjà payée. »

« Si ces chevaux gagnent… rien que sur ces trois courses et que les deux courses se sont déjà déroulées et gagnées, c’est une pénalité d’un million de dollars et elle ne se plaint pas. Sheales a souligné.

« La pénalité qu’elle a payée est tout simplement spectaculaire, il arrive sûrement un moment où … ça suffit. »

Kah, qui a amassé des millions de dollars de gains de carrière et a été l’un des cinq jockeys punis pour le parti, a déclaré dans sa déclaration sur Twitter : « Je suis profondément embarrassé et déçu de moi-même. »

Le scandale qui secoue les courses australiennes et ternit son image auparavant propre, elle espère que son interdiction sera levée ou du moins pas prolongée comme le souhaitent les autorités, avec un œil sur la Melbourne Cup en novembre.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments