Ravinder étourdit le champion en titre avant de perdre en quarts de finale, d’autres s’effondrent

Le lutteur indien Ravinder Singh.

Le lutteur indien Ravinder a stupéfié le champion en titre Beka Lomtadze avant d’être surclassé par l’Américain Daton Duain Fix en quarts de finale des 61 kg alors même que trois de ses compatriotes ont fait long feu lors des rondes de qualification des Championnats du monde, ici samedi.

  • PTI
  • Dernière mise à jour:02 octobre 2021, 20:21 IST
  • SUIVEZ-NOUS SUR:

Oslo (Norvège) : le lutteur indien Ravinder a assommé le champion en titre Beka Lomtadze avant d’être surclassé par l’Américain Daton Duain Fix en quarts de finale des 61 kg alors même que trois de ses compatriotes ont fait long feu lors des rondes de qualification des Championnats du monde, ici samedi. Ravinder, qui a remporté une médaille d’argent aux championnats du monde juniors en août, a donné un bon compte de lui-même dans ses trois combats de 61 kg. Yash Tunir (74kg), Sandeep Mann (86kg) et Anirudh (125kg) n’ont pas pu passer les tours de qualification dans leurs catégories respectives pour sortir prématurément de la compétition.

Ravinder a commencé par une victoire en supériorité technique sur le Coréen Kim Sunggwon, puis est revenu sur le tapis pour choquer le champion du monde 2019 Lomtadze, qui s’est essoufflé au fur et à mesure que le combat progressait. Au cours de la première période, seuls deux points de retrait ont été marqués, Ravinder étant en tête sur les critères marqués au dernier point. Il a perdu un autre point pour être sorti mais a pris la tête avec un mouvement de retrait contre le Géorgien.

Lomtadze peinait à reprendre son souffle et Ravinder profitait pleinement du manque d’endurance de son rival. Il a effectué un jet pour consolider son avance et a obtenu un autre point lorsque l’arbitre a averti le Géorgien d’avoir mis trop de temps à se relever. Cependant, l’Américain super rapide s’est avéré trop bon pour Ravinder, qui a perdu son quart de finale par supériorité technique. Une rafale de mouvements à vif a suivi de Fix, qui a terminé le combat en deux minutes. Le concurrent de 74 kg Yash a été dominé 0-7 par le Russe Timur Bizhoev. Yash n’a pratiquement pas bougé car il est resté dans sa carapace sans attaquer son adversaire. Chez les 86 kg, le champion national Sandeep Mann s’est battu avec acharnement avant de s’incliner 4-5 face au Coréen Kim Gwanuk.

Chez les 125 kg, Anirudh s’est inclinée 3-9 contre l’Egyptienne Hemida Youssif.

.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments