Raveena Tandon: Delhi est presque à bout de souffle |  Nouvelles des gens

New Delhi: L’actrice Raveena Tandon se dit perturbée par la pénurie d’oxygène dans la capitale au milieu de la deuxième vague de COVID et a pris l’initiative d’envoyer des bouteilles d’oxygène dans la ville.

Raveena a lancé une initiative appelée Oxygen Seva On The Wheels Mumbai To Delhi, où elle envoie des bouteilles d’oxygène par l’intermédiaire de son organisation à but non lucratif, Rudra Foundation, dans la capitale.

« Regardez autour de vous, comment ce qui se passe peut-il ne pas avoir besoin que vous fassiez quelque chose, au lieu de simplement vous asseoir et de tweeter à ce sujet. Comme vous pouvez le voir, Delhi est presque à bout de souffle, et c’est l’initiative de quelques personnes partageant les mêmes idées avec moi a décidé de reprendre », a déclaré Raveena à IANS.

L’actrice dit qu’elle tend la main à ceux qui sont aisés pour obtenir un financement et reconnaît la coopération de Chintu Kwatra et de la Fondation Khushiyan.

«J’ai dispersé beaucoup de 300 cylindres et pour le reste, nous essayons de générer des fonds auprès de personnes partageant les mêmes idées, que ce soit nos amis ou quiconque a de l’argent supplémentaire. Nous ne faisons pas pression sur les gens, l’homme ordinaire, pour qu’ils se manifestent et donnent . En ce moment, tout le monde doit épargner pour l’urgence à laquelle il pourrait être confronté. Mais oui, nous nous adressons aux personnes qui peuvent faire une différence et leur demandons de participer », dit-elle.

Non seulement la pénurie d’oxygène, mais les gens sont également obligés de payer des prix exorbitants pour les nécessités médicales. Parlant de la même chose, l’actrice déclare: « Qu’il s’agisse d’ambulances ou d’hôpitaux, d’oxygène, d’oxymètres, de concentrateurs, le montant facturé est ridicule. Les gens qui ont désespérément besoin de ces choses sont désespérés, rien pour sauver leurs proches et chers, et dépensent les économies de leur vie. Que puis-je dire à propos de ces gens qui profitent des nécessiteux en ce moment?  » elle dit.

Cependant, elle ajoute qu’elle a également beaucoup soutenu son initiative. «Beaucoup de membres de ma famille sont intervenus, ma famille élargie, des cousins, des amis partageant les mêmes idées, des gens m’ont appelé de divers endroits et c’est une initiative soutenue par beaucoup de gens», dit-elle.

Raveena ajoute qu’elle veille à fournir l’oxygène aux bonnes personnes, afin qu’il puisse aller à ceux qui en ont besoin, sans frais.

« Ce que nous faisons, c’est une goutte dans l’océan de ce qui est nécessaire, mais le fait est que nous nous sommes liés avec des gens dont nous savons avec certitude que cela sera gratuit pour les nécessiteux. Nous nous sommes liés avec DCP South Delhi , la police, et nous remettons une partie du lot qui va maintenant. Ensuite, nous donnons des cylindres Radha Soami Satsang Beas parce qu’ils ont un centre à Chattarpur, qui est gratuit. Nous en donnons une partie à la L’armée et une autre ONG, qui s’est liée avec nous. Nous passons par Twitter et vérifions celui qui est le plus nécessiteux à ce moment-là et envoyons des bouteilles là-bas. C’est une chose personnelle que nous faisons », dit-elle.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments