Rapport : la Norvège condamne un Russe pour avoir piloté un drone

Commentaire

COPENHAGUE, Danemark – Un Russe de 34 ans a été condamné mercredi à 90 jours de prison pour avoir piloté un drone et ainsi enfreint les sanctions entrées en vigueur après l’entrée en guerre de la Russie contre l’Ukraine.

L’homme, qui n’a pas été identifié, n’était pas soupçonné d’espionnage, a rapporté le journal norvégien Bergens Tidende.

Il a admis avoir piloté le drone dans le sud de la Norvège pour photographier la nature, a indiqué le quotidien, ajoutant qu’il affirmait ignorer que cela était interdit.

En vertu de la loi norvégienne, il est interdit aux aéronefs exploités par des sociétés ou des citoyens russes “d’atterrir, de décoller ou de survoler le territoire norvégien”. La Norvège n’est pas membre de l’Union européenne mais reflète ses décisions et a décidé de l’interdire plus tôt cette année après l’invasion.

Le parquet avait requis une peine de 120 jours. La procureure Marit Formo s’est dite “très satisfaite du verdict” du tribunal de district de Hordaland.

De nombreuses observations de drones ont été signalées à proximité de plates-formes pétrolières et gazières offshore appartenant à la Norvège, membre de l’OTAN, un important producteur de pétrole et de gaz, ces dernières semaines. Plusieurs citoyens russes ont été arrêtés ces dernières semaines pour avoir piloté des drones ou pris des photos de sites sensibles en Norvège.