Rang De Basanti a été offert à un Farhan Akhtar « amusé », révèle Rakeysh Omprakash Mehra |  Films Actualités

New Delhi: Le dernier drame sportif de l’acteur-cinéaste Farhan Akhar Toofan, réalisé par Rakeysh Omprakash Mehra, sortira le 16 juillet sur Amazon Prime Videos. Cependant, le duo a déjà travaillé ensemble pour le biopic à succès de l’athlète Milkha Singh intitulé « Bhaag Milkha Bhaag », sorti en 2013.

Cependant, leur collaboration aurait pu commencer en 2006, lorsque Farhan s’est vu offrir le film de 2006 acclamé par la critique « Rang De Basanti » de Mehra.

« Il était vraiment amusé parce qu’il venait de faire ‘Dil Chahta Hai’ et terminait ‘Lakshya’. Je lui ai dit que je voulais qu’il joue dans mon film et il ne pouvait pas le croire à ce moment-là », révèle Mehra à PTI.

Farhan Akhtar a commencé sa carrière de réalisateur en 2001 avec un film novateur centré sur la jeunesse, « Dil Chahta Hai ». Il a fait ses débuts en tant qu’acteur bien plus tard en 2008 avec Rock On.

«Je lui avais offert le rôle de Karan, qui était le seul personnage soutenu par l’auteur dans tout le film. Farhan était fasciné. Je pouvais voir l’étincelle dans ses yeux. Il s’est demandé ‘Qu’est-ce qui ne va pas avec ce type qui me voit jouer dans un film ?!’  » raconte Mehra.

L’as réalisateur a partagé qu’Akhtar aimait le scénario mais « ne pouvait pas se voir jouer à ce moment-là ».

Parlant de son dernier réalisateur Toofan, Mehha partage: «Ce n’est pas seulement un film de ring de boxe, il ne s’agit pas de gagner un combat, mais d’avoir un voyage enrichissant dans votre vie. Les personnages émergent quand ils sont dos au mur, pas quand ça va. C’est une histoire de personnes et de relations… »

Farhan Akhtar est à la fois acteur et coproducteur du film. Son et la maison de production de Ritesh Sidhwani, Excel Entertainment, ainsi que ROMP Pictures de Mehra ont produit « Toofan ».

(Avec des entrées de PTI)

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments