Que faut-il pour faire un passeport ?  Voici un guide étape par étape

Si vous avez demandé un passeport cette année – ou que vous l’avez reporté à cause des longues files d’attente devant les bureaux des passeports du Canada – vous vous êtes peut-être demandé pourquoi il est soudainement si difficile de se procurer l’un de ces petits livres bleus.

Le gouvernement fédéral blâme une augmentation soudaine des demandes de passeport, survenant en même temps que les restrictions sanitaires liées à la pandémie signifiaient que jusqu’à 70% de personnel en moins pouvait être sur place dans ses centres de service et ses installations de traitement, jusqu’en mai de cette année.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a déclaré à CBC News que les arriérés ne sont pas liés à la production réelle des passeports – un processus qui est entouré de secret afin de prévenir la contrefaçon et la fraude.

Service Canada affirme que les caméras ne sont pas autorisées derrière le comptoir dans les bureaux où les demandes de passeport sont reçues ou dans les installations privées où les passeports sont fabriqués. Il a également refusé une demande d’entrevue de CBC News, mais n’a pas fourni de raison.

Mais les deux organismes qui supervisent l’essentiel du travail ont fourni des informations pour aider à reconstituer le parcours du passeport au Canada, à partir du moment où vous faites la demande jusqu’à ce que vous receviez votre nouveau document de voyage.

Les personnes qui espèrent demander un passeport canadien font la queue pendant la nuit devant un bureau de Service Canada à Vancouver le 22 juin. (Darryl Dyck/La Presse Canadienne)

Étape de candidature

La première étape consiste remplir un formulaire pour un nouveau passeport enfant ou adulte, ou un formulaire de renouvellement de passeport. Les Canadiens peuvent soit envoyer leur demande dûment remplie par la poste, soit présenter leur demande en personne à un bureau des passeports ou Centre Service Canadaen fonction du délai dans lequel ils ont besoin d’un passeport.

Les gestionnaires des bureaux des passeports et des centres Service Canada ont « trié » ceux qui font la queue – parfois pendant des heures, pour se faire refouler – pour s’assurer que ceux qui ont le voyage le plus urgent arrivent en tête de file. Les agences ne font pas le suivi du nombre de clients refusés.

Voyagez dans les 2 à 45 jours ouvrables :

Toute personne prévoyant de voyager dans les 45 jours ouvrables suivant la demande doit visiter l’un des 35 bureaux des passeports à travers le Canada et présenter une preuve de voyage.

Si vous suivez cette voie, cela peut prendre jusqu’à deux semaines, plus le temps d’envoi, pour recevoir votre nouveau passeport, bien qu’il y ait options de ramassage urgent et express disponible pour ceux qui voyagent plus tôt, moyennant des frais supplémentaires.

Voyage après 45 jours ouvrables :

Ceux qui ont des dates de voyage plus éloignées devraient plutôt se rendre dans l’un des les 307 centres Service Canada du pays équipés pour gérer les documents de passeport ou envoyer leur demande par courrier. Mercredi, la ministre du Développement social, Karina Gould, a déclaré que le gouvernement prévoyait d’ajouter le traitement des passeports dans d’autres centres de Service Canada dans les semaines à venir.

Compte tenu de la demande actuelle, il peut s’écouler jusqu’à 13 semaines, plus le temps d’envoi, pour recevoir votre passeport si vous présentez une demande dans un centre Service Canada ou par la poste. Cependant, certains Canadiens se sont plaints d’avoir attendu des mois dans les limbes, sans mise à jour de leurs demandes.

Que faut-il pour faire un passeport ? Voici un guide étape par étape
Depuis que les mesures pandémiques ont commencé à être levées, les voyageurs ont été confrontés à une multitude de problèmes, allant de l’obtention de nouveaux passeports aux longues files d’attente à la sécurité des aéroports, en passant par les annulations de vols et la perte de bagages. Ici, des passagers font la queue à l’aéroport Pearson de Toronto le 4 mai. (Jonathan Castell/CBC)

Si vous postulez en personne, le travailleur derrière le comptoir passera en revue vos documents pour s’assurer que vous n’avez rien oublié.

Selon Service Canada, les demandes envoyées par la poste sont « environ 40 % moins efficaces à traiter » – de plus, une fois que des documents importants, comme les certificats de naissance, sont envoyés, on ne sait pas quand le gouvernement pourrait les renvoyer par la poste.

On ne sait pas quand les Canadiens pourraient éviter complètement la file d’attente et postuler en ligne. Le gouvernement a attribué à IBM un contrat pour développer un processus de candidature numérique en 2020. IRCC indique qu’un projet pilote est en cours.

Filtrage et contrôles de sécurité

Une fois la demande reçue, un agent analyse la l’admissibilité du demandeur à un passeports’assure que ses informations personnelles sont complètes, vérifie sa photo et s’assure que les documents fournis sont authentiques.

S’il manque quelque chose, le client peut être contacté pour fournir ces détails ou cette documentation – ou ses documents peuvent simplement lui être renvoyés pour recommencer le processus de candidature.

Selon Service Canada, les erreurs les plus courantes sur les demandes concernent des informations sur :

  • Adresses passées.
  • Professions passées.
  • Garant et références.
  • Pièces d’identité.
Que faut-il pour faire un passeport ? Voici un guide étape par étape
Selon Service Canada, les erreurs les plus courantes sur les demandes de passeport concernent les informations sur les adresses et les professions passées, le garant et les références du demandeur et les documents d’identité. (Illustration : CBC, Source : Gouvernement du Canada)

Viennent ensuite les contrôles de sécurité, dont beaucoup sont entourés de secret.

Un agent vérifie les informations du demandeur par rapport à des bases de données, dont une appelée System Lookout – une liste spéciale à laquelle un parent peut ajouter son enfant s’ils pensent qu’un autre adulte pourrait demander un passeport au nom de l’enfant, ce qui les expose à un risque d’enlèvement. L’agent procédera également à une évaluation des risques pour le demandeur, à la recherche d’éventuels signaux d’alarme.

Le programme de passeport collabore également avec les services de renseignement, la police, la justice fédérale, les services correctionnels et frontaliers, ainsi qu’Interpol et d’autres — bien qu’il ne soit pas clair quelles informations sont échangées avec ces organisations lorsqu’un Canadien demande un passeport.

Si des problèmes de sécurité ou de fraude sont signalés, la demande passe à un deuxième niveau d’examen par des spécialistes de l’intégrité du Programme de passeport à IRCC.

Que faut-il pour faire un passeport ? Voici un guide étape par étape
Le personnel de Service Canada et des bureaux des passeports est formé pour repérer les documents frauduleux et autres irrégularités lorsqu’ils aident à présenter des demandes de passeport. Ici, les gens font la queue pour entrer dans un bureau de Service Canada à Oshawa, en Ontario, le 30 mai. (Doug Ives/La Presse canadienne)

Le temps nécessaire à tout filtrage et vérification dépend de la complexité de la demande de la personne, de toute lacune ou « bizarrerie » dans ses informations et de la capacité du Programme de passeport à corroborer les informations ou à résoudre ses préoccupations, a déclaré IRCC.

Une fois qu’une demande de passeport est approuvée – ou « autorisée », dans le langage du bureau des passeports – elle est prête pour le processus de fabrication.

Faire le passeport

Le gouvernement fédéral ne fabrique pas ces carnets de passeport bleus; ce travail est sous-traité à la Canadian Bank Note Company, qui imprime également les billets de banque du Canada. (Canadian Bank Note n’a pas répondu aux demandes de commentaires.)

L’entreprise basée à Ottawa produit des passeports vierges dans un lieu tenu secret. Le programme de passeport du gouvernement est responsable de l’impression de la page photo, qui comprend vos informations biographiques, et de l’encodage de votre photo et de vos informations sur une puce intégrée dans le passeport sur ses propres sites d’impression.

Que faut-il pour faire un passeport ? Voici un guide étape par étape
La Canadian Bank Note Company produit des passeports vierges, illustrés à gauche, tandis que le Programme des passeports du gouvernement est responsable de l’impression de la page photo et de l’encodage de la photo et des informations du titulaire sur une puce intégrée dans le livre. (Radio-Canada)

Autres fonctions de sécurité inclure des images holographiques sur la page photo et encre cachée uniquement révélée sous un éclairage UV.

Le gouvernement ne dirait pas combien de temps il faut pour fabriquer chaque passeport, ni quelle part des frais de passeport va vers les coûts de fabrication.

Cependant, vous pouvez voir à quoi ressemble le processus d’impression des passeports dans ces vidéos des coulisses publiées par le Bureau à domicile au Royaume-Uni et Département australien des affaires étrangères et du commerce.

Plus de chèques, puis livraison

Après l’impression de chaque passeport, des contrôles d’assurance qualité sont effectués pour s’assurer que les informations contenues dans le livre sont exactes et que la puce fonctionne. Le livre est alors prêt à être expédié.

Si vous avez posté votre demande, votre passeport vous sera renvoyé par la poste. Si vous avez fait votre demande en personne, vous pouvez récupérer votre passeport — pour un supplément de 20 $ – ou faites-vous l’envoyer par la poste. Si Service Canada ne parvient pas à vous rendre votre passeport dans le délai promisil supprimera les frais de ramassage.

Que faut-il pour faire un passeport ? Voici un guide étape par étape
Les gens font la queue dans un bureau des passeports à Montréal le 22 juin. Le gouvernement fédéral annonce qu’il annoncera d’autres options de traitement des passeports dans les centres de Service Canada dans les semaines à venir. (Ryan Remiorz/La Presse canadienne)

Service Canada affirme que des centaines d’employés ont été embauchés au cours de la dernière année pour accélérer le processus, y compris des travailleurs dont le travail consiste à ouvrir et à numériser les demandes envoyées par la poste, ainsi que davantage d’agents pour traiter ces demandes.

Il dit qu’il s’attend à ce que l’arriéré de passeports “baisse considérablement” d’ici la fin de l’été, pour atteindre un “inventaire plus faible et plus durable” d’ici 2023. Cependant, l’agence note également que deux fois plus de passeports expireront l’année prochaine – 2,8 millions, contre 1,3 million expirant cette année – alors que les premiers passeports de 10 ans, délivrés en 2013, expirent.