Skip to content

Le Danemark, la Grèce, la Hongrie et la Suède ont rejoint l’Allemagne et la Roumanie en tant que pays hôtes de la réserve stratégique d’équipement médical rescEU, a annoncé mardi le commissaire européen chargé de la gestion des crises Janez Lenarcic.

S’adressant aux journalistes à Bruxelles, Lenarcic a déclaré que l’urgence du coronavirus avait démontré la «disponibilité limitée des équipements de protection individuelle et d’autres fournitures médicales vitales dans le monde».

La réserve rescEU a été créée en mars lorsque la pandémie de coronavirus a frappé l’Europe, après qu’il est devenu clair que les États membres ne pouvaient pas répondre à la demande sans cesse croissante d’équipements de protection médicale et individuelle.

La réserve étant entièrement financée par la Commission, six États membres sont actuellement en train de constituer un stock européen commun d’équipements de sauvetage et d’autres fournitures médicales vitales, a déclaré le commissaire.

Il a ajouté que la réserve rescEU devrait être distribuée en cas d’urgences médicales ou lorsque les systèmes de santé nationaux sont débordés. Les stocks médicaux de haute qualité comprennent désormais des masques FFP2 et FFP3, des blouses de protection, des gants ainsi que des ventilateurs.

« Alors que l’hiver approche et que les cas de coronavirus augmentent, le rescEU passe à la vitesse supérieure », a écrit Lenarcic mardi dans un article sur Twitter.

Il a ajouté que «le stock d’équipement médical de rescEU s’agrandit: le Danemark, la Grèce, la Hongrie et la Suède ont rejoint l’Allemagne et la Roumanie en tant qu’États hôtes».