Skip to content

Anders Hofman n’aime même pas les triathlons, mais il a parcouru des milliers de kilomètres pour en terminer un à des températures inférieures à zéro et créer l’histoire dont il rêvait.