Skip to content

« Il y a eu un silence de mort », raconte à un tribunal un artiste saisi par les assaillants sous la menace d’une arme.