Prise de contrôle de Newcastle United: la bannière des fans de Crystal Palace protestant contre la prise de contrôle de Tyneside par le consortium dirigé par l’Arabie saoudite a fait l’objet d’une enquête par la police | Nouvelles du Royaume-Uni

Une banderole déployée par les fans de Crystal Palace avant le match nul de samedi avec Newcastle, pour protester contre la récente prise de contrôle du club de Tyneside par les Saoudiens, fait l’objet d’une enquête par la police.

Le panneau graphique, affiché à Selhurst Park, montrait un homme vêtu de vêtements de style arabe brandissant une épée ensanglantée sur le point de décapiter une pie, tandis que des supporters sans visage chantent en arrière-plan : « Nous avons récupéré notre club ».

Image:
La Premier League a été accusée d' »hypocrisie totale » sur l’accord

Il énumérait les infractions dont le régime est accusé par des groupes de défense des droits de l’homme – terrorisme, décapitation, violations des droits civiques, meurtre, censure et persécution – qui ont toutes été cochées sur un bloc-notes sous le titre « première ligue Test des propriétaires ».

Le directeur général de la ligue de haut niveau, Richard Masters, est également représenté en train de saluer un sac d’argent, debout dans une mare de sang.

Il intervient après le feu vert controversé donné à un consortium dirigé par celui de l’Arabie Saoudite fonds souverain d’État – connu sous le nom de Fonds d’investissement public ou PIF – pour prendre le contrôle de Newcastle United dans un contrat de 300 millions de livres sterling, plus tôt ce mois-ci.

En savoir plus sur Mohammed ben Salmane

Ceci malgré la proximité du fonds avec l’État saoudien, qui a été critiqué pour son bilan en matière de droits humains.

Le PIF est présidé par le prince héritier de facto de l’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, qui était lié au meurtre macabre en 2018 d’un journaliste en exil Jamal Khashoggi, bien qu’il ait nié toute implication.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane
Image:
Le prince héritier de facto de l’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, préside le fonds d’investissement

Un message publié sur le compte Twitter officiel de la police métropolitaine de Croydon a déclaré : « Le samedi 23 octobre, la police a reçu un rapport faisant état d’une bannière offensante affichée par des fans de Crystal Palace.

« Les agents évaluent les informations et mènent des enquêtes. Toute allégation d’abus raciste sera prise très au sérieux. »

Le groupe de supporters du palais Holmesdale Fanatics a publié une déclaration après le dévoilement de la bannière.

Il a déclaré: « La prise de contrôle de Newcastle par les Saoudiens a, à juste titre, reçu une condamnation et une colère généralisées.

« Donner le feu vert à cet accord à un moment où la Premier League fait la promotion du football féminin et d’initiatives inclusives telles que les brassards arc-en-ciel, montre l’hypocrisie totale en jeu et démontre le programme sans âme de la ligue où les profits l’emportent sur tout. »

Proud and Palace, le groupe officiel de supporters LGBT+ du club, a également publié une vidéo sur son compte Twitter qui mettait en lumière le cas de Suhail al Jameel, un homosexuel qui aurait été emprisonné en Arabie saoudite.

Une porte-parole du groupe a déclaré: « Nous ne pensons pas que ces propriétaires aient leur place en Premier League et nous voulons continuer à sensibiliser. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *