Skip to content

L’artiste américain Kanye West, un ardent défenseur du président américain Donald Trump, a annoncé samedi qu’il se présenterait à la présidence en 2020 dans un défi apparent à M. Trump et à son présumé rival démocrate, l’ancien vice-président Joe Biden.

« Nous devons maintenant réaliser la promesse de l’Amérique en faisant confiance à Dieu, en unifiant notre vision et en construisant notre avenir. Je me présente comme président des États-Unis », a écrit West dans un message sur Twitter, ajoutant un emoji de drapeau américain et le hashtag # 2020VISION.

West a annoncé au monde il y a plusieurs années qu’il prévoyait de se présenter aux élections présidentielles en 2020. Puis, en 2018, il a déclaré qu’il s’éloignait de la politique et qu’il « se concentrait complètement sur la créativité ».

Il n’était pas immédiatement clair si West envisageait sérieusement de briguer la présidence quatre mois avant les élections du 3 novembre ou s’il avait déposé des documents officiels pour figurer sur les bulletins de vote des États.

La date limite pour ajouter des candidats indépendants au scrutin n’est pas encore passée dans de nombreux États.