Sports

Premier appel : entretiens avec Arthur Smith pour le poste d’OC des Steelers ; un autre candidat potentiel est exclu du tableau

Le « premier appel » de lundi nous donne un autre candidat pour le poste vacant de coordonnateur offensif des Steelers de Pittsburgh. Une ancienne cible n’est plus disponible. Une perspective de repêchage de receveur large retient l’attention des Steelers.

L’équipe féminine de basket-ball de Duquesne a remporté une victoire mouvementée dimanche. Et l’équipe de hockey Robert Morris a remporté une solide victoire sur la route au cours du week-end.


Des questions sur Arthur

L’ancien entraîneur des Falcons d’Atlanta, Arthur Smith, a été interviewé pour le poste de coordonnateur offensif des Steelers. L’équipe a rendu cette annonce publique dimanche.

Smith avait une fiche de 7-10 pendant les trois années où il a passé avec les Falcons de 2021 à 23. Avant cela, il était coordinateur offensif au Tennessee.

En 2019, avec Smith à la barre, l’offensive des Titans a terminé 10e de la NFL en points par match. Avec Derrick Henry portant la charge, le Tennessee a terminé avec 138,9 verges au sol par match, le troisième meilleur de la NFL.

Seul Baltimore a eu une meilleure attaque au sol en 2020, alors que les Titans ont accumulé 168,1 verges par match. Le club a terminé quatrième pour les points avec 30,7. Henry a totalisé 3 567 verges au sol au cours de ces deux saisons. Le quart-arrière Ryan Tannehill avait une note de passeur de 110 au cours de ces deux années et une fiche de 18-8.

Donc Yinz peut voir où les Steelers iraient avec ça si Smith était le recruteur, n’est-ce pas ? Personnel lourd. Appuyez-vous sur Najee Harris avec Jaylen Warren parsemé. Faites démarrer Kenny Pickett et lancez-le en mouvement.

Bon vieux AFC Nord, Stiller football n’at !

Ce ne serait certainement pas révolutionnaire, mais cela contribuerait à la construction de la liste dont ils disposent actuellement.

Ce qui, surtout du côté du quarterback, amène à se demander si vous voulez vraiment répondre aux besoins d’un QB dont les compétences sont limitées au point que vous embauchez un coordinateur dont le meilleur attribut est une capacité à minimiser l’exposition d’un marginal. stratège?

Cela s’oppose à trouver un coordinateur dont le meilleur atout est de tirer le meilleur parti d’un quart-arrière. Comme, en gros, tous ceux qui ont travaillé à San Francisco (comme Klint Kubiak) ces dernières années avec Brock Purdy.


Plus de sport

• Tim Benz : Sidney Crosby n’est obligé de suivre les traces de personne, pas même de celles de Tom Brady.
• Le vétéran des Steelers, CB Levi Wallace, prend sans problème l’agence libre en attente
• Analyse : il est temps que la fierté se transforme en victoire constante pour Pitt


Hors du tableau

Pendant ce temps, il semble qu’un autre candidat que les Steelers voulaient interviewer ne soit plus disponible.

Selon plusieurs rapports, Zac Robinson sera le coordinateur offensif à Atlanta au sein du staff de Raheem Morris. Morris a pris le relais lorsque Smith a été licencié.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Albert Breer du Monday Morning Quarterback a déclaré qu’il s’agissait d’un contrat de trois ans pour Robinson, qui était auparavant le coordinateur du jeu de passes avec les Rams de Los Angeles au sein de l’équipe de Sean McVay à Los Angeles. Il a également déclaré que les Steelers espéraient interviewer Robinson. en personne mais je ne l’ai jamais fait.

D’après P.Eter Schrager du réseau NFLRobinson a pris le poste 20 minutes après la naissance de son deuxième enfant samedi.


Un à retenir

Les Steelers ont besoin de profondeur au niveau du receveur large. Peut-être que Joshua Cephus pourrait aider.

Il a joué à l’Université du Texas à San Antonio. Selon Steelersdepot.comson agent a déclaré que les Steelers l’avaient rencontré à deux reprises – une fois au Hula Bowl et de nouveau au Shrine Bowl.

En cinq ans avec les Roadrunners, Cephus a réalisé 313 réceptions, 3 365 verges et 28 touchés.

Cephus mesure 6 pieds 3 pouces et pèse 185 livres. En 2023, il a capté 89 passes pour 1 151 verges et 10 touchés, ce qui figurait parmi les meilleurs chiffres de réception de la Conférence américaine. Il a été nommé MVP du Frisco Bowl après une performance de sept attrapés et 102 verges contre Marshall.


Frapper les marques

L’équipe féminine de basket-ball de Duquesne a remporté un match et a franchi quelques jalons dimanche après-midi.

Les Dukes ont battu Loyola Chicago 73-57 à l’UPMC Cooper Fieldhouse. Precious Johnson a mené la charge avec 15 points et 11 rebonds. Ayanna Townsend a ajouté 11 points et cinq rebonds. Elle a dépassé les 1 000 points de carrière en cours de route.

Cette victoire était également la 200e victoire en carrière de Dan Burt. Il est le premier entraîneur de l’histoire du programme à éclipser 200 victoires en carrière à Duquesne. Il y a à peine quatre jours, Burt a remporté sa 100e victoire dans l’Atlantique 10 avec une victoire de 72-59 contre Richmond pour se hisser dans le top 10 de l’histoire de la conférence. Il détient un record de tous les temps de 200-127 (.612) au cours de ses 11 saisons en tant qu’entraîneur-chef tout en affichant une fiche de 101-63 (.624) lors des matchs de conférence.

Les Dukes joueront ensuite au VCU mercredi matin à 11h


Bonne répartition

Les Colonials de Robert Morris ont pris la route et ont obtenu un partage contre l’une des meilleures équipes du hockey de l’Atlantique.

Les Colonials, avec une fiche de 7-18-3 lors de leur saison de redémarrage, ont battu l’American International College de Springfield vendredi soir, 2-0. Francis Boisvert a obtenu sa première victoire en carrière et un jeu blanc, arrêtant les 50 tirs auxquels il a fait face.

Tanner Klimpke et McKay Hayes ont marqué les buts des Colonials.

L’AIC a rebondi pour remporter le deuxième match samedi, 5-2. Ils ont 31 points, bon pour la cinquième place de l’Atlantique. RMU (15 points, 11e place) disputera une série aller-retour contre Mercyhurst le week-end prochain. Le premier match aura lieu à Erie vendredi. La série revient à Neville Island samedi à 19 heures.

Tim Benz est rédacteur pour Tribune-Review. Vous pouvez contacter Tim à [email protected] ou via X. Tous les tweets pourraient être republiés. Tous les e-mails sont sujets à publication, sauf indication contraire.