Actualité technologie | News 24

Poutine rend visite aux blessés dans un hôpital militaire à Moscou

Le président Vladimir V. Poutine a rendu visite aux soldats blessés mercredi et a annoncé une série de nouvelles mesures de protection sociale et d’avantages militaires – un effort apparent pour montrer aux Russes qu’il était conscient que les temps étaient durs alors que la guerre en Ukraine entrait dans son quatrième mois.

Le Kremlin a publié de brefs extraits de M. Poutine, vêtu d’une robe blanche et flanqué du ministre de la Défense Sergei K. Shoigu, saluant des patients dans un hôpital militaire de Moscou. C’était la première fois que le président rendait visite à des blessés depuis le début de la guerre, mais ses mots étaient rares : « Il sera fier de son père », a déclaré M. Poutine à un patient avec un fils de 9 mois.

Plus tard, la télévision d’État russe a montré M. Poutine rencontrant de hauts responsables gouvernementaux au Kremlin. Il leur a ordonné d’augmenter les paiements aux militaires déployés en Ukraine et de doubler l’allocation de garde d’enfants pour les femmes dans l’armée.

Il a déclaré que si les médecins militaires qu’il a rencontrés mercredi lui avaient assuré qu'”ils avaient tout ce dont ils avaient besoin”, le gouvernement devait “répondre rapidement, rapidement et efficacement à tout besoin” en matière de soins médicaux aux soldats blessés.

« Ce sont tous des héros », a déclaré M. Poutine à propos des soldats russes en Ukraine. “Chacun d’entre eux expose sa vie à un danger mortel, le fait consciemment, et ils doivent être traités comme tels, comme des héros.”

Le ministère russe de la Défense a publié pour la dernière fois les chiffres des victimes le 25 mars, lorsqu’il a déclaré que 1 351 militaires russes avaient été tués en Ukraine.

M. Poutine a également promis des mesures de protection sociale plus larges, même s’il a répété son insistance sur le fait que l’économie russe ne souffrait pas autant que certains l’avaient prédit au début de la guerre. Les pensions des seniors qui ne travaillent pas, ainsi que le salaire minimum, seront augmentés de 10% en juin, a-t-il déclaré.