Poutine “envoie des dizaines de milliers de Russes à la mort”, déclare le ministre britannique de la Défense Ben Wallace

Vladimir Poutine “envoie des dizaines de milliers de Russes à la mort”, a déclaré le secrétaire britannique à la Défense.

Ben Wallace réagissait à l’annonce que le président russe mobiliserait 300 000 réservistes militaires.

M. Wallace a déclaré que les troupes russes étaient “mal équipées et mal dirigées” et qu’elles étaient en train de perdre la guerre en Ukraine.

“La rupture par le président Poutine de ses propres promesses de ne pas mobiliser une partie de la population et l’annexion illégale de parties de l’Ukraine sont un aveu que son invasion échoue”, a déclaré mercredi matin le secrétaire à la Défense.

“Lui et son ministre de la Défense ont envoyé à la mort des dizaines de milliers de leurs propres citoyens, mal équipés et mal dirigés.

“Aucune quantité de menaces et de propagande ne peut cacher le fait que l’Ukraine est en train de gagner cette guerre, que la communauté internationale est unie et que la Russie devient un paria mondial.”

Les estimations des pertes russes pendant la guerre varient considérablement, mais la plupart se chiffrent en dizaines de milliers.

Cela survient alors que la ministre britannique des Affaires étrangères, Gillian Keegan, a déclaré que les commentaires du président russe du jour au lendemain étaient “clairement une escalade” et “préoccupants”.

Dans un discours télévisé, M. Poutine avait accusé l’Occident de “chantage nucléaire” et déclaré que son pays pouvait réagir.

Le dirigeant russe avait critiqué “les déclarations de certains représentants de haut rang des principaux États de l’Otan sur la possibilité d’utiliser des armes nucléaires de destruction massive contre la Russie”.

Il a déclaré à son auditoire : “A ceux qui se permettent de telles déclarations concernant la Russie, je tiens à rappeler que notre pays dispose également de divers moyens de destruction, et pour des composantes distinctes et plus modernes que celles des pays de l’OTAN et lorsque l’intégrité territoriale de notre pays est menacé, pour protéger la Russie et notre peuple, nous utiliserons certainement tous les moyens à notre disposition », ajoutant : « Ce n’est pas du bluff.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie ne s’est pas déroulée comme prévu et les forces de Kyiv ont repris du territoire ces dernières semaines.

Les forces de M. Poutine se sont retirées des zones capturées autour de Kharkiv et on rapporte maintenant que la flotte de la mer Noire du pays a déplacé certains de ses sous-marins par crainte qu’ils ne soient touchés par des tirs ukrainiens à longue portée.