Poutine dit que les étrangers peuvent se faire vacciner contre Covid en Russie

Le président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors d’une session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) le 4 juin 2021.

DMITRI LOVETSKI | AFP | Getty Images

Le président russe Vladimir Poutine a demandé vendredi au gouvernement de préparer le terrain pour que les citoyens étrangers se fassent vacciner contre le Covid-19 dans le pays pour un montant non divulgué.

S’exprimant lors d’une session plénière au Forum économique international annuel de Saint-Pétersbourg, Poutine a déclaré : « L’industrie pharmaceutique russe est disposée à continuer à augmenter la production de vaccins, de sorte que nous ne couvrons pas seulement entièrement nos propres besoins.

« Nous pouvons également offrir aux citoyens étrangers la possibilité de venir en Russie et de se faire vacciner ici. Je sais qu’étant donné l’efficacité de nos vaccins, il y a une forte demande pour cela », a-t-il poursuivi, selon une traduction.

« À cet égard, je voudrais demander au gouvernement d’analyser tous les aspects de cette question jusqu’à la fin du mois. Afin que, bien sûr, dans le respect de toutes les mesures de sécurité et des exigences sanitaires pour organiser les conditions pour les citoyens étrangers d’obtenir une chance d’obtenir un vaccin sur une base commerciale », a déclaré Poutine, sans en préciser le coût.

La Russie a approuvé quatre vaccins Covid à usage domestique. Le vaccin Spoutnik V le plus largement utilisé a jusqu’à présent été enregistré dans 65 pays du monde, selon le fonds souverain russe.

Le prix de Spoutnik V est inférieur à 10 $ par injection, avec deux doses nécessaires sur un intervalle de 21 jours.

La Russie a été critiquée pour avoir poursuivi une stratégie de vente ou de don de vaccins Covid à l’étranger afin d’étendre son influence dans le monde entier. Moscou nie que ce soit le cas.

Les commentaires de Poutine interviennent alors que la pression s’intensifie sur les pays les plus riches du monde pour qu’ils fassent davantage pour élargir l’accès mondial aux vaccins Covid.

L’accès équitable aux vaccins est aurait devrait figurer en tête de l’ordre du jour lorsque les dirigeants du G-7 se réuniront au Royaume-Uni la semaine prochaine.

L’urgence et l’importance de renoncer à certains droits de propriété intellectuelle sur les vaccins et traitements Covid au milieu de la pandémie ont été soulignées par l’OMS, des experts de la santé, des groupes de la société civile, des syndicats, d’anciens dirigeants mondiaux, des organisations caritatives médicales internationales, des lauréats du prix Nobel et des organisations de défense des droits de l’homme.

L’Inde et l’Afrique du Sud ont soumis conjointement une proposition à l’Organisation mondiale du commerce en octobre de l’année dernière, appelant à la nécessité pour les décideurs politiques de faciliter la fabrication de traitements Covid localement et de stimuler la campagne mondiale de vaccination.

Plusieurs mois plus tard, la proposition continue d’être bloquée par un petit nombre de gouvernements – dont l’UE, le Royaume-Uni, la Suisse, le Japon, la Norvège, le Canada, l’Australie et le Brésil.

Nord Stream 2

Par ailleurs, le Russe Poutine a déclaré que la première ligne du gazoduc Nord Stream 2 vers l’Allemagne avait été achevée. La deuxième ligne n’est pas encore terminée.

Le pipeline sous-marin controversé de 1 230 kilomètres (764 milles) est en passe de devenir l’un des plus longs gazoducs offshore au monde. Il est conçu pour livrer du gaz russe directement à l’Allemagne sous la mer Baltique, en contournant l’Ukraine.

Aux côtés de plusieurs pays européens, les États-Unis s’opposent au gazoduc, le qualifiant de « mauvais accord » pour la sécurité énergétique européenne. Le président Joe Biden est sous pression pour faire plus pour arrêter le projet presque terminé.

Poutine doit s’entretenir avec Biden à Genève, en Suisse, le 16 juin.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments