Poutine accueillera les dirigeants arménien et azerbaïdjanais pour des entretiens

Commentaire

MOSCOU – Le président russe Vladimir Poutine accueillera les dirigeants arménien et azerbaïdjanais pour aider à négocier un règlement d’un conflit de longue date entre les deux ex-voisins soviétiques, a annoncé vendredi le Kremlin.

Les entretiens de Poutine avec le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev auront lieu lundi à la résidence du dirigeant russe sur la mer Noire à Sotchi.

Le Kremlin a déclaré que les dirigeants discuteront de la mise en œuvre d’un accord de paix de 2020 négocié par la Russie et “d’autres mesures pour renforcer la stabilité et la sécurité dans le Caucase”, ajoutant que “les questions liées à la restauration et au développement des liens commerciaux et économiques et de transport seront également être discuté.

Les anciens voisins soviétiques sont enfermés dans un conflit vieux de plusieurs décennies sur le Haut-Karabakh, qui fait partie de l’Azerbaïdjan mais est sous le contrôle des forces de souche arménienne soutenues par l’Arménie depuis la fin d’une guerre séparatiste en 1994.

Au cours d’une guerre de six semaines en 2020, l’Azerbaïdjan a récupéré de larges pans du Haut-Karabakh et des territoires adjacents détenus par les forces arméniennes. Plus de 6 700 personnes sont mortes dans les combats, qui se sont terminés par un accord de paix négocié par la Russie. Moscou a déployé environ 2 000 soldats dans la région pour servir de casques bleus.

Une nouvelle série d’hostilités a éclaté en septembre, lorsque plus de 200 soldats ont été tués des deux côtés en deux jours de violents combats. L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont échangé le blâme pour avoir déclenché les combats.