Poutine accorde la nationalité russe au dénonciateur espion américain Edward Snowden

Le président Vladimir Poutine a accordé la nationalité russe à l’ancien agent de sécurité américain Edward Snowden, selon un décret signé lundi par le dirigeant russe.

Snowden est l’un des 75 ressortissants étrangers répertoriés par le décret comme ayant obtenu la citoyenneté russe. Le décret a été publié sur un site officiel du gouvernement.

Snowden, un ancien sous-traitant de la National Security Agency des États-Unis, vit en Russie depuis 2013 pour échapper aux poursuites aux États-Unis après avoir divulgué des documents classifiés détaillant les programmes de surveillance du gouvernement.

Il a obtenu la résidence permanente en 2020 et a déclaré à l’époque qu’il prévoyait de demander la citoyenneté russe, sans renoncer à sa citoyenneté américaine.

L’avocat de Snowden, Anatoly Kucherena, a déclaré à l’agence de presse russe RIA Novosti que l’épouse de l’ancien entrepreneur, Lindsay Mills, une Américaine qui vivait avec lui en Russie, demanderait également un passeport russe.

Snowden est vu sur un écran lors d’une interview via un lien vidéo au forum éducatif en ligne New Knowledge à Moscou le 2 septembre 2021. Il vit en Russie depuis 2013. (Olesya Astakhova/Reuters)

Le couple a eu un enfant en décembre 2020.

Snowden, qui a gardé un profil bas en Russie et a parfois critiqué les politiques du gouvernement russe sur les réseaux sociaux, a déclaré en 2019 qu’il était prêt à retourner aux États-Unis s’il avait la garantie d’un procès équitable.

Il n’a pas commenté l’obtention de la nationalité russe.