Pourquoi ‘Minions’ a battu ‘Lightyear’ au box-office

Deux franchises animées à succès se sont affrontées au box-office le week-end dernier. L’un d’eux a bénéficié du buzz – et ce n’était pas “Lightyear”.

En seulement trois jours, “Minions: The Rise of Gru” d’Universal et Illumination a totalisé plus de 107 millions de dollars de ventes de billets sur le marché intérieur et dépassé les 200 millions de dollars dans le monde.

Son rival, “Lightyear” de Disney et Pixar, n’a généré que 105 millions de dollars sur le marché intérieur depuis sa sortie il y a trois semaines et a eu du mal à atteindre 190 millions de dollars dans le monde.

Ils font partie des franchises les plus populaires et les plus rentables pour leurs studios respectifs, ayant chacun récolté des milliards de dollars en ventes de billets au cours de la dernière décennie.

Alors pourquoi “Minions” a-t-il grimpé en flèche cette année et “Lightyear” a-t-il échoué ?

Cela se résume à la narration et au public cible, selon les analystes du box-office.

“La réponse relativement douce à” Lightyear “par le public et leur enthousiasme débridé pour” Minions: The Rise of Gru “reflètent de nombreux facteurs différents, dont le moindre n’est pas que les films sont aux antipodes en termes d’approche pour raconter une histoire. au public », a déclaré Paul Dergarabedian, analyste principal des médias chez Comscore.

Alors que “Minions” s’appuyait fortement sur la comédie burlesque qui a fait le succès des quatre derniers épisodes de la franchise “Despicable Me”, “Lightyear” s’est éloigné d’une formule qui a séduit tant de générations pour la franchise “Toy Story” – centrée sur l’émotionnel histoires autour des jouets d’enfance bien-aimés.

“Minions : The Rise of Gru” raconte l’histoire d’origine du méchant de Gru, qui, enfant, cherche à s’établir parmi les plus grands méchants du monde. En cours de route, sa bande de sbires vêtus d’une salopette en jean bouscule ses plans, ce qui se traduit par une gambade idiote et époustouflante.

“La comédie burlesque est un genre éprouvé que les enfants de tous âges ont toujours aimé”, a déclaré Dergarabedian.

“Lightyear”, qui a également été présenté comme une histoire d’origine, concerne le film qui a fait de Buzz Lightyear le jouet le plus vendu et un prix convoité pour le jeune Andy. Les personnages à l’écran ne sont pas des jouets qui croient qu’ils sont réels, ils sont en réalité humains. Cette histoire de style méta aurait peut-être été attrayante pour le public qui a grandi avec “Toy Story” dans les années 90, mais pour les jeunes générations, l’aventure d’action de science-fiction a raté la cible.

“Minions” était simplement plus accessible au public, ont déclaré les analystes.

“Minions” a également reçu un coup de pouce surprise au box-office de la part d’adolescents, qui ont acheté 15% des billets du film lors de son week-end d’ouverture. Selon les données d’EntTelligence, seuls 6 % de cet important groupe démographique ont acheté des billets “Lightyear”.

Une nouvelle tendance sur TikTok a probablement contribué à alimenter les ventes de “Minions”, alors que des groupes de jeunes cinéphiles se sont habillés en tenue de soirée pour assister aux projections du nouveau film. Le hashtag “Gentleminions” compte plus de 9 millions de vues sur TikTok et a attiré l’attention d’Universal Studios.

“À tous ceux qui se présentent aux ‘Minions’ en costume : nous vous voyons et nous vous aimons”, a écrit la société dans un tweet vendredi dernier.

Les familles ont représenté 68 % des ventes de billets « Minions : The Rise of Gru » lors de son week-end d’ouverture, tandis que les adultes sans enfants ont représenté 17 % des billets.

Pour “Lightyear”, les familles représentaient 65 % des billets vendus, tandis que les adultes sans enfants représentaient près de 30 % des ventes de billets.

“Ce que ‘Minions: The Rise of Gru’s débuts prouve sans aucun doute, c’est que le public familial est à nouveau capable d’armer un film au box-office”, a déclaré Jeff Bock, analyste principal chez Exhibitor Relations. “Nous avons vu cela avec” Sonic 2 “plus tôt cette année, mais nous n’avions pas encore vu un film d’animation traditionnel tuer le box-office depuis la période pré-pandémique.”

Bien que ce soit un signe prometteur pour les théâtres que les parents et les enfants reviennent enfin dans les cinémas, les retards de production pendant la pandémie signifient qu’il n’y a pas beaucoup de nouveaux films à regarder.

“Paws of Fury: The Legend of Hank” de Nickelodeon arrive le 15 juillet suivi de Warner Bros. “DC League of Super-Pets” le 29 juillet, puis il y a une accalmie jusqu’à ce que “Strange World” de Disney arrive le 23 novembre.

“Cet été a longtemps semblé fournir les sorties animées les plus médiatisées pour la majeure partie du reste de l’année, c’est donc une excellente nouvelle que le film” Minions “surperforme de la façon dont il est”, a déclaré Shawn Robbins, chef analyste chez BoxOffice.com.

Robbins a noté que le film Sony “Lyle, Lyle Crocodile”, qui utilise l’action en direct et l’animation, pourrait être un succès dormant au box-office lorsqu’il arrivera le 7 octobre pour aider les familles avec enfants à la recherche de films à assister à l’automne. .

Divulgation: Comcast est la société mère de NBCUniversal et CNBC. NBCUniversal est le distributeur de “Minions : The Rise of Gru”.