Pourquoi Elon Musk dit que “les brevets sont pour les faibles”

La liste des choses qui intéressent Elon Musk va du voyage dans l’espace à la réduction du trafic tristement célèbre de Los Angeles.

Une chose qui ne fait pas la coupe? Brevets.

L’entrepreneur de 51 ans est récemment apparu sur “Jay Leno’s Garage” de CNBC pour faire visiter à l’ancien animateur de “Tonight Show” les installations de SpaceX Starbase au Texas.

Au cours de la tournée, Leno a demandé si SpaceX avait un brevet sur le matériau utilisé pour construire ses navires. Musk a répondu que son fabricant d’engins spatiaux “[doesn’t] des choses vraiment brevetées.”

“Je me fiche des brevets”, a déclaré Musk à Leno. “Les brevets sont pour les faibles.”

De l’avis de Musk, les brevets sont “généralement utilisés comme technique de blocage” qui sont conçus pour empêcher les autres d’innover.

“Ils sont utilisés comme des mines terrestres dans la guerre”, dit-il. “Ils n’aident pas réellement à faire avancer les choses ; ils empêchent simplement les autres de vous suivre.”

Ce n’est pas la première fois que Musk se prononce contre les brevets. Dans une note de 2014 aux employés de Tesla, Musk a déclaré que c’était la capacité de son entreprise “à attirer et à motiver les ingénieurs les plus talentueux du monde”, et non ses brevets, qui en ferait un succès.

“[Patents] servent simplement à étouffer le progrès, à consolider les positions des entreprises géantes et à enrichir la profession juridique, plutôt que les véritables inventeurs », écrivait-il à l’époque.

La page juridique sur le site Web de Tesla comprend un gage que la société “n’engagera pas de poursuites en matière de brevet contre quiconque, de bonne foi, souhaite utiliser sa technologie”.

De tout nouveaux épisodes de “Jay Leno’s Garage” sont diffusés les mercredis à 22h HE sur CNBC.

S’inscrire maintenant: Soyez plus intelligent sur votre argent et votre carrière avec notre newsletter hebdomadaire

Ne manquez pas : Joshua Bassett ne sait toujours pas combien Disney l’a payé pour “High School Musical”

Kevin O'Leary recherche ce CV