Skip to content

Si Instagram nous a montré une chose, c'est que le monde regorge de merveilles naturelles fascinantes. Le mauvais côté? Il y a peu de secrets géologiques.

Ce qui était autrefois une tribu, puis une ville, et finalement la fierté et la joie d'un pays est maintenant soumis aux caprices du monde ambulant, à 1,4 milliard de personnes.

Prenez le désormais célèbre Trolltunga de Norvège. La formation de roche naturelle qui surplombe la rive nord du lac Ringedalsvatnet résulte du recul des glaciers qui ont séparé de grands blocs angulaires des montagnes de la région.

Il est facile de voir pourquoi les photos sur le site sont un succès instantané.

Deux visiteurs regardent Trolltunga en Norvège.

Oleh_Slobodeniuk | E + | Getty Images

La sérénité

La solitude

Trolltunga dans le Hardangerfjord, en Norvège.

Morten Rustad | 500px Prime | Getty Images

Le calme de l'environnement lointain.

Mais élargissez un peu le cadre, et ce n'est pas l'histoire.

Explosion touristique à Trolltunga

Il y a une décennie, moins de 800 personnes par an se rendaient à Trolltunga. L'année prochaine, ce chiffre devrait atteindre 100 000.

Trolltunga a été créé environ 10 000 ans avant l'avènement d'Internet, mais les médias sociaux ont joué un rôle majeur dans son afflux massif. Une photo semble combiner tout ce que nous attendons des photos de voyages en ligne: des contrées lointaines, une touche de daredevilisme, des paysages à couper le souffle et une expérience authentique.

Trolltunga, sous un angle différent.

Kotenko_A | Éditorial iStock | Getty Images

"Instagram a éveillé l'intérêt pour le site, ce qu'aucune campagne marketing conventionnelle ne peut faire", a déclaré Bo Vibe, responsable du marketing numérique chez Fjord Tours. "Obtenir le" selfie "sur le dessus devient le but ultime pour de nombreux visiteurs."

"Facebook a probablement eu autant d'influence qu'Instagram", a déclaré Jostein Soldal, PDG de Trolltunga Active, citant l'efficacité des campagnes de marketing locales et nationales, le bouche à oreille et la beauté de la région.

Contrairement aux autres points chauds du monde du partage de photos, Trolltunga – qui se traduit par "la langue de Troll" – est tout aussi magnifique que les photographies. Mais cette humeur solennelle véhiculée par les médias sociaux ne correspond pas à ce qui se passe juste au-delà du cadre de selfie.

Les touristes font la queue pour être photographiés à Trolltunga.

Kotenko_A | Éditorial iStock | Getty Images

Le nombre de touristes a augmenté, de même les lignes. On sait que les visiteurs qui arrivent pendant les mois d'été attendent plus de trois heures avant d'avoir une photo sur le bout de la langue. Les attentes les plus longues résultent souvent lorsque le beau temps suit une longue période de pluie – et lorsque le nombre moyen de visiteurs augmente de 800 à 2 000 par jour.

Les voyageurs qui arrivent de juin à septembre devraient se préparer mentalement à une attente moyenne de 60 à 90 minutes pour une séance photo.

"Si vous êtes prêts à faire la queue et que vous passerez le temps libre en appréciant toutes les poses impressionnantes prises par de nombreux touristes, l'attente n'est pas un gros problème", a déclaré Soldal.

Il est intéressant de noter que le site Web de l’office de tourisme régional conserve sa réalité avec une photographie de son lieu le plus célèbre, qui répond aux attentes.

La grâce salvatrice de Trolltunga – il est difficile d'y arriver

Constamment classé parmi les plus belles randonnées de Norvège, le trajet pour atteindre Trolltunga n’est pas facile. De Skjeggedal, il s’agit d’une randonnée de 10 à 12 heures, d’une longueur de 28 kilomètres, et d’une montée de 800 mètres. Les randonneurs doivent être en forme et équipés de nourriture, d’eau, de phares, de chaussures de randonnée et d’autres équipements. Les efforts déployés pour informer les touristes de cette situation ont permis de réduire les opérations de sauvetage d'un record historique de 40 en 2016 à seulement 12 en 2018.

Construit au début des années 1900, un funiculaire appelé Mågelibanen facilitait jadis considérablement le voyage vers Trolltunga, mais il a fermé ses portes en 2012. À ce jour, le seul moyen de l'atteindre est de s'y rendre à pied, ce qui convient parfaitement à la population locale, déclare Soldal .

"Nous ne voulons plus de visiteurs", dit-il en riant. "De plus, si nous sommes à cinq minutes à pied, les Trolltunga perdront une partie de leur facteur" je l’ai fait "."

Il y a une route privée raide qui emmène les voyageurs à 400 mètres de la montagne, mais il reste encore huit heures de marche à partir de là. Seules 30 voitures sont autorisées à se garer à la fois, et les virages en épingle à cheveux du lecteur ne sont pas pour les âmes sensibles.

Trolltunga n'est pas seul

Trolltunga n'est pas le seul site norvégien à réaliser Insta-Fame. Il est courant de voir des photos à couper le souffle de Preikestolen, ou Pulpit Rock, qui ressemblent généralement à ceci:

Preikestolen, en Norvège, ou Pulpit Rock.

Oleh_Slobodeniuk | E + | Getty Images

Mais avec 300 000 visiteurs par an, soit environ trois fois plus que Trolltunga, il est préférable de penser que cela ressemblera davantage à cela.

Hiikers à Preikestolen.

Xichao Yu | 500px | Getty Images

Le trajet vers Pulpit Rock est une randonnée moins difficile, de huit kilomètres, qui peut être complétée en trois à quatre heures, ce qui en fait un arrêt populaire sur le circuit des bus touristiques et des navires de croisière.

Instagram regorge également de photos de Kjeragbolten, une autre merveille géologique parfaite en Norvège.

Femme au sommet de Kjeragbolten.

kotangens | iStock | Getty Images

Mais les photos prises en coulisse montrent que la file de Kjeragbolten est nettement moins zen.

Les randonneurs font la queue pour prendre une photo à Kjeragbolten.

Gracieuseté de Ali Ronca à amsterdamandbeyond.com

Comment éviter les foules

Pour une expérience moins encombrée, une option consiste à réserver une excursion hors saison. Les randonnées hivernales récompensent les visiteurs avec des sentiers ouverts, peu ou pas d'attente et de superbes vues enneigées, bien que la randonnée soit plus difficile et que les conditions soient trop glissantes pour sortir sur la langue du troll. Les randonnées hors saison – d'octobre à mai – peuvent être dangereuses pour les novices et ne doivent pas être tentées sans guide.

Il est également possible de commencer tôt le matin en haute saison, bien que cela ajoute le défi supplémentaire de la randonnée dans l'obscurité.

C'est un domaine où toute logique dit n'est pas un endroit pour s'installer. Et nous le gérons depuis 8 000 ans.

Jostein Soldal

PDG de Trolltunga Active

La Norvège a connu un boom touristique suite à la sortie du film "Frozen" de Disney en 2013. Ce film, qui est maintenant le film d'animation le plus rentable de tous les temps, se déroule dans le royaume d'Arendelle, inspiré vaguement du célèbre terrain glacé de la Norvège. Avec la sortie de "Frozen 2" le mois dernier, l'intérêt international pour la Norvège devrait se poursuivre.

"Il est certainement possible que l'accès soit restreint si le nombre de visiteurs (à Trolltunga) continue de croître. Cependant, en Norvège, il y a une réticence générale à transformer la nature en" parcs thématiques ", ce qui est considéré comme un dernier recours", a déclaré Vibe. .

Le pays aide activement à disperser les foules en promouvant des joyaux moins connus qui ne suscitent pas autant d'amour dans les médias sociaux. Cela attire les voyageurs dans le "Top 11 des endroits avec moins de monde, plus d'espace" et "10 endroits moins connus, dignes d'Instagram."

De plus, la région de Hardanger ne se limite pas à Trolltunga. Soldal a déclaré que la région avait tout ce qui caractérise la Norvège, des fjords aux glaciers en passant par l'histoire et une industrie technologique en plein essor.

"C'est un fjord peuplé d'habitants qui ont réussi à survivre et à vivre dans une région de montagnes escarpées, d'avalanches, de pluie et de neige 260 jours par an", a déclaré Soldal. "C'est un domaine où, selon toute logique, ce n'est pas un endroit pour s'installer. Et nous le gérons depuis 8 000 ans."

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *