Plusieurs morts dans l’attaque d’un hôtel

Au moins 10 personnes tuées dans un raid en cours contre un hôtel à Mogadiscio

Une attaque contre un hôtel populaire de la capitale somalienne a fait plusieurs morts, selon la police et des témoins, un groupe de miliciens rebelles faisant exploser des explosifs à l’extérieur avant que des hommes armés ne prennent d’assaut le bâtiment. Une fusillade avec les forces de sécurité est en cours depuis samedi matin.

L’assaut contre l’hôtel haut de gamme Hayat à Mogadiscio a débuté vendredi soir et a été rapidement revendiqué par al-Shabaab, un groupe djihadiste lié à al-Qaïda basé en Somalie. Après s’être frayé un chemin dans le bâtiment, des combattants armés ont ensuite couru à l’intérieur et ont poursuivi une fusillade avec la police depuis.

“Une énorme explosion s’est produite quelques minutes avant que les hommes armés ne pénètrent de force dans l’hôtel”, a déclaré à l’AFP le responsable de la sécurité Abdukadir Hassan, ajoutant que “Les forces de sécurité s’engagent maintenant avec l’ennemi qui est retranché à l’intérieur du bâtiment.”

Bien que de nombreux détails sur l’attaque restent flous, la police et des témoins oculaires cités par l’Associated Press ont déclaré qu’au moins 10 civils avaient été tués jusqu’à présent. Aucune victime n’a encore été identifiée par le gouvernement.

Un autre responsable somalien cité par l’AFP, Mohamed Abdikadir, a noté que la police avait “sauvé des dizaines de civils, dont des enfants qui étaient piégés dans le bâtiment”. Le nombre de personnes qui se trouvaient à l’intérieur de l’hôtel au moment de l’attaque n’a pas été précisé, ni le nombre qui y restent actuellement.

Des coups de feu pouvaient encore être entendus autour de l’hôtel tôt samedi, les forces de sécurité affirmant qu’elles tentaient de contenir les derniers hommes armés restants. Cependant, on ne sait pas non plus combien sont entrés dans le bâtiment ou sont encore à l’intérieur.