Actualité people et divertissement | News 24

Plus du double des contaminants autorisés dans les bacs de recyclage Peachland

Le conseil de Peachland a entendu dire que le district pourrait faire face à des amendes si les propriétaires et les entreprises ne faisaient pas plus attention à ce qu’ils mettaient dans leurs bacs de recyclage.

Un rapport du personnel au conseil a conclu que des audits récents ont montré que la quantité de contamination dans les bacs est bien supérieure aux niveaux acceptables de RecycleBC. Le niveau autorisé est de trois pour cent, cependant, le district siège actuellement à une moyenne de huit pour cent.

«Nous avons eu une discussion avec eux et nous avons besoin d’un accord en place pour ramener ce pourcentage à 6,6%», a déclaré Shawn Grundy, directeur des opérations. “Ce sera notre objectif à l’avenir.”

Si le district n’est pas en mesure d’atteindre cet objectif, il s’exposera à des amendes.

Le district régional du centre de l’Okanagan (RDCO) est principalement responsable des programmes d’éducation destinés aux propriétaires et aux entreprises quant aux articles acceptables ou non.

« Celui que j’ai vu qui a fait la plus grande différence, c’est qu’ils envoient des étudiants inspecter les canettes de recyclage », a ajouté Grundy.

En cas de problème, un autocollant sera laissé sur le bac indiquant la contamination.

“Ils en ont eu, où les gens ont mis des parpaings ou des batteries de voiture (dans des bacs de recyclage)”, a déclaré Grundy.

Dans ce cas, le bac ne serait pas ramassé et une note serait laissée au propriétaire ou à l’entreprise. Grundy a expliqué que le district envisage davantage d’opportunités éducatives.

“Nous cherchons à les faire sortir (les étudiants) plus souvent, nous cherchons à amener le RDCO à plus de nos événements pour parler aux gens.”

Les contaminants les plus courants trouvés dans les bacs de recyclage sont les ordures ménagères, le plastique (jouets, paniers à linge), les livres, les matériaux de construction, les vêtements et les textiles, la mousse de polystyrène, le verre et les emballages/sacs en plastique. Les sacs en plastique transparent ne sont autorisés que s’ils contiennent du papier déchiqueté.

Vous trouverez plus d’informations sur ce qui est autorisé dans un chariot en bordure de rue sur le site Web de RDCO.


@GaryBarnes109
gary.barnes@kelownacapnews.com
Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter et abonnez-vous à notre quotidien et abonnez-vous à notre newsletter quotidienne.

District régional de Central OkanaganConseil municipalRecyclage

Articles similaires