Skip to content

Signé par plus de 20 000 personnes, il appelle Netflix à extraire la série fantastique de sa plate-forme. Il y a juste un problème: Netflix n'offre pas l'émission. Amazon fait.

"Cette série présente les démons et les satanistes comme normaux et même bons, où ils ont simplement une manière d'être différente et se moquent de la sagesse de Dieu", lit-on dans la pétition. Parmi les réticences des pétitionnaires, il y a le fait que Dieu est exprimé par une femme, l'Antéchrist est décrit comme un enfant normal et les quatre cavaliers de l'Apocalypse sont décrits comme un groupe de motards.

"S'il vous plait, signez notre pétition en disant à Netflix que nous ne resterons pas silencieux car ils détruisent les barrières d'horreur que nous avons encore pour le mal."

La pétition a cessé d'être chargée sur le site Web Christian Return to Order jeudi soir. Retour à l'ordre est une campagne menée par la Société américaine pour la défense de la tradition, de la famille et de la propriété, selon son site web.

La Société américaine pour la défense de la tradition, de la famille et des biens, Netflix et Amazon n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

"Good Omens" suit un ange Aziraphale (Michael Sheen) et le démon Crowley (David Tennant) qui tentent de sauver le monde de l'apocalypse et de la venue d'Antichrist, âgé de 11 ans. Basée sur un roman fantastique de 1990 du même nom, la mini-série a fait ses débuts sur Amazon Prime le mois dernier.

Neil Gaiman, co-auteur du livre avec Terry Pratchett, a donné suite à la pétition.

"J'adore qu'ils vont écrire à Netflix pour tenter d'annuler #GoodOmens. Tout est dit en réalité", a tweeté Gaimon, qui a également écrit le scénario.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *