PepsiCo vise début 2022 à déployer les produits de la coentreprise avec Beyond Meat

Ramon Laguarta, président-directeur général de PepsiCo Inc., représente une photo avant la cérémonie de clôture de la cloche dans un site éloigné de Nasdaq Inc. à Atlanta, en Géorgie, le vendredi 1er février 2019.

Elie Nouvelage | Bloomberg | Getty Images

PepsiCo espère lancer de nouvelles collations et boissons à base de plantes fabriquées dans le cadre de sa coentreprise avec Beyond Meat d’ici début 2022.

« Ce n’est que le début de ce que je pense va être une coentreprise qui changera la donne », a déclaré le PDG de Pepsi, Ramon Laguarta, à Sara Eisen de CNBC.

Pepsi and Beyond a annoncé la coentreprise, appelée The PLANeT Partnership, en janvier. Le partenariat donne à Beyond, un nouveau venu dans le monde de l’alimentation, une chance de tirer parti de l’expertise de production et de commercialisation de Pepsi pour de nouveaux produits. Pour sa part, Pepsi peut approfondir ses investissements dans les catégories à base de plantes – qui sont de plus en plus encombrées – tout en travaillant avec l’un des principaux créateurs de substituts de viande. Cela aide également Pepsi à atteindre ses objectifs de durabilité et de santé pour son portefeuille.

Plus tôt mercredi, Pepsi a annoncé une nouvelle initiative appelée « Pep+ » qui vise à changer les opérations de l’entreprise, avec la durabilité comme point central. Les objectifs du géant de l’alimentation et des boissons comprennent la réduction de son utilisation de plastique, l’accélération des plans de réduction du sodium et des sucres ajoutés dans ses produits et la diffusion de pratiques agricoles régénératives. Pepsi a également déclaré qu’il incorporait des ingrédients plus diversifiés, en particulier des pois chiches, des protéines végétales et des grains entiers, qui pourraient se retrouver dans le portefeuille de croustilles de Pepsi.

La durabilité influence également les plans de retour au bureau de Pepsi. Laguarta a déclaré que l’entreprise suivait un modèle plus flexible, les employés de l’entreprise ne retournant dans les immeubles de bureaux que quelques jours par semaine ou par mois.

« Ne venez pas au bureau pour passer des appels téléphoniques ou écrire des e-mails », a-t-il déclaré lors de l’émission « Closing Bell » de CNBC. « C’est du gaspillage. C’est beaucoup de trajets domicile-travail, une perte de temps personnel, une pollution inutile. »

Les actions de Pepsi ont clôturé en hausse de moins de 1% mercredi. L’action a augmenté de 5% cette année, ce qui lui donne une valeur marchande de 216 milliards de dollars. Les actions de Beyond Meat ont clôturé en hausse de moins de 1 %, portant la valeur marchande de l’entreprise à 7 milliards de dollars. L’action de Beyond a chuté de 11% cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *