Pep Guardiola qualifie Man City de “doux” malgré sa victoire contre Crystal Palace

Pep Guardiola a accusé Manchester City d’être “doux” malgré qu’Erling Haaland ait inspiré un retour en seconde période pour battre Crystal Palace 4-2.

Haaland a marqué un tour du chapeau de 19 minutes alors que City a riposté 2-0 au stade Etihad samedi.

Diffusez sur ESPN +: LaLiga, Bundesliga, MLS, plus (États-Unis)

Guardiola a fait l’éloge de Haaland, mais a déclaré par la suite qu’il était inquiet après avoir vu son équipe perdre deux buts lors de quatre de ses six derniers matchs de championnat depuis la saison dernière.

“Nous devons nous améliorer”, a déclaré Guardiola. “Nous sommes mous dans certains départements. Il y a des parties dont nous avons besoin pour être davantage dans la compétition. La Premier League n’attend pas. Quand vous attendez un peu, c’est difficile.”

Les buts étaient les premiers de Haaland à l’Etihad après son transfert estival du Borussia Dortmund.

Le joueur de 22 ans a déjà trouvé le chemin des filets contre West Ham et Newcastle cette saison pour prendre un bon départ dans son nouveau club.

“C’est important pour lui de marquer des buts”, a ajouté Guardiola, qui avait également Bernardo Silva sur la feuille de match.

“Il a le sens de marquer des buts. Le troisième, avoir la qualité d’être fort puis mettre le ballon dans le filet. L’espace dépend du mouvement des adversaires. Il faut être patient et avoir plus de coureurs, ça donne lui plus d’espace.”

Haaland, quant à lui, n’est que le quatrième joueur à marquer six buts ou plus lors de ses quatre premières apparitions en Premier League après Diego Costa, Sergio Aguero et Mick Quinn.

“Ces jeux sont la raison pour laquelle je suis ici, pour renverser la vapeur quand il y a des moments difficiles”, a déclaré Haaland.

“En fin de compte, il s’agissait de petits ajustements. Nous y étions parfois presque en première mi-temps, donc il s’agissait de le faire. C’est ce que nous faisons. C’est un bon sentiment.”