Dernières Nouvelles | News 24

Pas de sondages de sortie, mais des sondages sur les recettes de cuisine

Depuis le début de la campagne électorale, diverses organisations se sont précipitées pour mener des enquêtes de différentes manières, révélant leurs résultats à chaque étape.

Les partis politiques mènent également leurs propres enquêtes pour ajuster leurs stratégies en conséquence, en fonction de l’humeur du public. Si les enquêtes sont une chose, les sondages à la sortie des urnes en sont une autre.

Les résultats des sondages peuvent changer, mais les sondages à la sortie des urnes visent à découvrir pour qui les gens ont réellement voté immédiatement après avoir voté.

Cependant, cette fois-ci, la situation est confuse dans l’Andhra Pradesh.

En savoir plus!

Certaines organisations prédisent que le YCP gagnera avec une majorité incontestée, tandis que d’autres affirment que l’alliance TDP en sortira victorieuse. Pour cinq organisations favorables à YCP, cinq sont favorables à TDP.

Les sondages à la sortie des urnes sont censés être plus proches ou similaires dans les différentes institutions. S’il existe des écarts importants, cela éveille des soupçons quant à la crédibilité de ces entreprises.

Les récents sondages à la sortie des urnes fournissent un bon exemple de ce problème. Il existe un consensus national parmi presque toutes les organisations selon lequel l’alliance NDA arrivera au pouvoir avec plus de 300 sièges. Cette cohérence suggère que, quel que soit le nombre d’organisations effectuant des sondages à la sortie des urnes, les résultats devraient être similaires.

En revanche, les prévisions concernant les élections dans l’Andhra Pradesh sont incohérentes. La moitié des prévisions sont en faveur du YCP, tandis que l’autre moitié est en faveur du Telugu Desam Party. Cet écart suggère que certaines organisations pourraient révéler leurs préjugés plutôt que leurs résultats objectifs.

Des organisations réputées, comme Aaraa, qui mènent régulièrement des enquêtes, craignent de perdre leur crédibilité si leurs estimations se trompent. A l’inverse, des firmes moins connues n’hésitent pas à publier des sondages sortie des urnes douteux.

Cette incohérence a amené les gens à dire en plaisantant qu’il valait mieux appeler ces « sondages de recettes de cuisine » plutôt que des sondages à la sortie des urnes.


Source link