Partout en France, des manifestants dénoncent les violences faites aux femmes

« Nous rejetons toujours la faute sur les femmes », a déclaré la manifestante parisienne Ghislaine Gireire-Revalier, exprimant sa sympathie pour les femmes qui sont piégées dans des situations domestiques violentes. « Ce qu’on oublie, c’est le phénomène d’être en prise… petit à petit c’est comme une araignée qui vous entoure dans sa toile. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *