Skip to content

La Grèce a ouvert samedi son premier musée sous-marin, offrant au public la possibilité de plonger sur l’épave d’un ancien navire qui a coulé au 5ème siècle avant JC.

Le navire transportait entre 3 000 et 4 000 amphores, anciens dispositifs de stockage qui, dans ce cas, étaient utilisés pour transporter du vin.

Le site, situé près de l’îlot de Peristera au large de l’île d’Alonissos, sera ouvert aux amateurs de plongée du 3 août au 3 octobre, tandis que les touristes non plongeurs pourront faire une visite virtuelle dans un centre d’information à Alonissos.

«Cette épave se trouve à une profondeur de 21 à 28 mètres près de la côte de l’île de Peristera et contient 3 000 à 4 000 amphores», a déclaré Maria Agalou, présidente du conseil municipal d’Alonissos, à la chaîne de télévision Skai.

« Les amphores révèlent la taille de l’ancien navire. C’était un gros navire », a-t-elle ajouté.

Les amphores, dont la plupart sont intactes, ont été découvertes en 1985 par un pêcheur.

« Nous offrons à l’humanité le Parthénon des naufrages », a déclaré Kostas Agorastos, gouverneur de Thessalie, la région où se trouve l’île d’Alonissos, selon Skai TV.

Ce grand navire marchand aurait coulé vers 425 avant JC en raison du mauvais temps lors d’une traversée entre Chalcidique, dans le nord de la Grèce, et l’île de Skopelos, a déclaré Ert Pari Kalamara, directeur du Département des antiquités sous-marines, à la chaîne de télévision Ert Pari Kalamara.

Les autorités grecques prévoient de rendre quatre autres sites d’épaves antiques accessibles aux touristes plongeurs.