Skip to content

Elliot Benchetrit, qui est revenu de l'arrière pour battre Dmitry Popko 4-6 6-2 6-3 lors d'un tour de qualification samedi, s'est retrouvé impliqué dans une tempête de sexisme après la diffusion d'une vidéo du Français demandant à une fille du ballon de peler une banane pour lui pendant une pause dans le jeu.

L'arbitre de chaise, John Blom, a rapidement dénoncé le jeune homme de 21 ans, qui l'a informé que la fille du ballon "n'était pas son esclave", selon Benchetrit.

Les spectateurs des plateformes de médias sociaux ont rapidement sauté sur l'échange, la légende du tennis Martina Navratilova ayant même retweeté la vidéo avec la légende: "Quel est le prochain raisin? #Entitlement. John a fait ce qu'il fallait, c'est sûr."

LIS: Grigor Dimitrov fait tourner les têtes avec un choix de survêtement audacieux à l'Open d'Australie

Maintenant, Benchetrit a offert son compte rendu des événements et insiste sur le fait qu'il est étonné de la fureur.

"À 6-5 dans le set final, lors du changement, j'ai demandé à la fille du ballon de peler la banane pour moi car j'avais mis de la crème sur mes mains afin de ne pas transpirer", a-t-il déclaré.

"Elle l'avait déjà fait une fois au début du match. Mais la deuxième fois, l'arbitre de chaise est intervenu et m'a dit que la fille du ballon n'était pas mon esclave et que je devais éplucher la banane moi-même.

"Je ne pouvais pas croire que l'arbitre ait dit cela et je trouve incroyable comment cette situation est devenue incontrôlable sur les réseaux sociaux sans que les gens sachent ce qui s'est réellement passé sur le terrain."

Blom n'a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de CNN.

Le voyage de Benchetrit à Melbourne s'est terminé mardi après avoir été battu en deux sets 6-2 6-0 6-3 par le Japonais Yuichi Sugita au premier tour.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *